Surf - Mathea Olin s'élance sur un slab des plus sauvages

À 17 ans à peine, la surfeuse canadienne apprivoise l'une des vagues les plus dangereuses de sa région.

- @oceansurfreport -


Mathea Olin a récemment décidé de faire une pause dans sa carrière de compétitrice pour se consacrer davantage au freesurf. Elle s'est fixée des objectifs, et pas des moindres. La surfeuse de 17 ans ne semble pas vouloir se contenter de "simples" vagues que son pays natal pourrait lui offrir. Son attention se porte sur un slab proche de Tofino, où elle vit, connu pour être l'une des vagues les plus dangereuses du Canada. C'est un rêve qu'elle nourrit depuis l'enfance. 


Dans cette région qui figure parmi les plus froides de la planète, l'ambiance est particulière et les conditions sont rudes. Surfer sans une combinaison 5mm, une cagoule, des gants et des chaussons n'est pas vraiment envisageable. Mais pour la Canadienne ces choses paraissent tout à fait naturelles. Pas étonnant, pour la jeune surfeuse qui habite à Tofino depuis qu'elle a six ans et qui avait sa place parmi les surfeurs locaux à dix ans à peine. Pete Devries, connu pour être l'un des meilleurs surfeurs canadiens, l'accompagne dans la poursuite de cet objectif, et l'aide à repousser ses limites. Surfer ce genre de monstre ne peut que faire radicalement évoluer son surf. 


Mathea s'élance sur cette vague, connue pour être l'une des plus sauvages du Canada, qui en effrayerait plus d'un. Au bout d'un petit temps d'ajustement qui lui aura valu quelques chutes, la jeune canadienne est dans le tube et ne semble plus vouloir s'arrêter. Bien que terrifiée par ce slab capricieux, ce dernier exerce sur elle une attraction qu'elle a du mal à réfréner.

Comme cela a déjà été évoqué, surfer cette vague n'est pas sans danger. En plus de casser sur un récif très peu profond, la vitesse à laquelle l'eau passe au dessus du surfeur une fois que celui-ci y est engagé est phénoménale. La moindre chute pourrait avoir des conséquences désastreuses. Loin de tout, il ne serait pas chose aisée de devoir rejoindre un centre hospitalier de toute urgence. Située aux confins du monde, cette vague évolue dans une atmosphère magique et essentielle, que Mathea saisit dans sa totalité. Pour la Canadienne, surf rime avec camping et proximité avec les éléments et la nature canadienne. Il ne s'agit pas seulement de déferler sur des ondes plus ou moins dangereuses, mais aussi de ramasser du bois sec pour faire du feu et de partager un repas chaud en bonne compagnie. 


Par Ondine Wislez Pons

> Vidéo par Red Bull Surfing

>> Retrouvez plus de surf à Tofino. 



   

        
Mots clés : mathea olin, slab, canada, grand nord, tofino, freesurf, pete devries, tube, amérique du nord | Ce contenu a été lu 5175 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Région | Le 13/10/2021
Au programme, une vague massive et rapide sur un fond peu accueillant.
Surf | Le 05/10/2021
Tous les éléments sont réunis pour une grosse session, réservée aux plus aguerris.
Surf | Le 29/09/2021
Un orage a offert les conditions parfaites pour déclencher la vague mutante.
Jeu Concours
Quiksilver
Remportez une combinaison 4/3mm et deux autres pièces de la nouvelle capsule Mongrel Tongue