Surf - UDAZKENA HEMEN : l'aventure automnale du team Vans au Pays Basque

Adrien Toyon, Ainara Aymat, Lee-Ann Curren, Margaux Arramon-Tucoo, Jules Lepecheux, Seb Smart, Titouan Boyer et Ethan Egiguren sillonnent le littoral entre Bayonne et Bilbao

- @oceansurfreport -

Chaque année, durant l'été, des dizaines de milliers de touristes descendent passer du bon temps et se ressourcer au Pays Basque.
Puis vient l'automne et le moment pour beaucoup de partir explorer de nouvelles contrées. La nature change, les oiseaux migrent vers le Sud en direction de l'Afrique. Une nouvelle saison estivale prend fin.

Sur le littoral, les vagues peuvent être grosses ou petites, le vent vif et propre mais aussi onshore et fort. Mais la longue côte sinueuse et craquelée entre Anglet et Bilbao offre de multiples opportunités de surfer en fonction de leur force et leur direction.
Certains jours, il vous faudra faire des kilomètres pour trouver la vague idéale. D'autres jours, les meilleurs vagues seront juste devant vous.

L'automne est une période qui offre de nombreuses surprises, mais il produit chaque année des moments où tous les astres sont alignés et des souvenirs qui resteront dans vos mémoires. C'est une période magique, que Salt Water Magazine a souhaité partager à travers cette vidéo.

Le team Vans Europe
avec Adrien Toyon, Ainara Aymat, Lee-Ann Curren, Margaux Arramon-Tucoo, Jules Lepecheux, Seb Smart, Titouan Boyer et Ethan Egiguren nous propose leur aventure en automne au Pays Basque.

Vidéo réalisée par Alias Babnik avec Martxel Txintxurreta, Nicolas Pina Calvin, Unai Borda et Txomin Sorraits pour Salt Water Magazine 


        
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 22/06/2021
Des images inédites du jeune natif d'Honolulu sur le North Shore compilées dans un vidéo qui en inspirera plus d'un
Surf | Le 21/06/2021
L'été est officiellement lancé ce lundi mais ne débute pas dans les meilleures conditions
WCT | Le 21/06/2021
Elle s'impose en Californie face à la numéro 1 mondiale Carissa Moore, le choc 100% brésilien tourne à l'avantage de Filipe Toledo