Voyages - Cap au Nord : un surf trip en eaux froides, hors des sentiers battus

Une quête de vagues vierges avec Eithan Osborne, Josh Moniz, Luana Silva et Becca Speak.

- @oceansurfreport -


Dans ce court métrage revigorant, vous aurez droit à l'eau sous toutes ses formes : liquide et glacée, fumante, gelée... Mais quelque soit son aspect ou sa température, c'est autour d'elle que tout s'agite. Quatre jeunes surfeurs (Eithan Osborne, Josh Moniz, Luana Silva et Becca Speak) partent en quête de vagues vierges et mettent le cap au nord du globe. Les terres enneigées de ce nord lointain, dont le nom est gardé secret, offrent un panorama splendide pour ce surf trip en eaux froides.



Ici, les planches de surf ne sont pas plantées dans le sable entre deux sessions, mais dans la neige fraîchement tombée dont l'épaisseur laisse présager de la rudesse des conditions et de la faiblesse des températures. En ces terres l'hiver est long et glacial.

Il est rare de voir un surfeur filer sur une vague sous la neige ou déneiger sa voiture pour rejoindre le spot. Ces éléments donnent une dimension singulière à ce surf trip et rompent assez radicalement avec les récurrents trips dans les archipels tropicaux du monde. Même s'il n'est pas obligatoire d'aller dans des régions où la température frôle le zéro pour que surf rime avec aventure, des conditions aussi extrêmes coupent les surfeurs de leurs habitudes. En sortant des sentiers battus et en s'éloignant des circuits classiques, ils se rendent en des lieux où l'on ne penserait pas nécessairement à aller chercher des vagues. Et pourtant... 



Aujourd'hui, alors que le surf gagne en popularité et que le monde au pic fait parfois peur à voir, partir en des lieux préservés où l'on est à peu près sûrs d'être seul à l'eau prend tout son sens. D'autant plus qu'il est désormais compliqué pour les surfeurs comme pour leurs photographes d'évoluer correctement sur des spots surpeuplés pour réaliser ce type d'images ! Eithan, Josh, Luana et Becca surfent ici en toute liberté, et ceux qui les immortalisent peuvent se consacrer entièrement à leurs sujets. 

Ce lieu préservé, aux confins du monde et dont nous ne connaitrons pas la localisation, offre une diversité de vagues et de spots assez incroyable. Tandis que certaines vagues, plus petites, déroulent à merveille et offrent une possibilité de manoeuvre très appréciable, d'autres plus grosses nécessitent un engagement plus fort. Les surfeurs multiplient les tubes et les airs, avec en arrière plan des paysages où la nature domine et replace l'homme à son échelle. Une chose est sûre, ce trip permet aux surfeurs d'exploiter un grand nombre de leurs compétences techniques et de repousser leurs limites.


C'est aussi l'occasion d'être immergé dans le folklore local et de voir à quoi ressemble le quotidien dans ces régions plus isolées. Une vie loin de la consommation frénétique, qui ne semble jamais s'être éloigner de l'essentiel. Ici on laisse le temps au temps, ce qui est loin d'être le cas dans nos existences où le temps s'accélère sans se soucier du cycle naturel des choses. On se retrouve dans l'intimité d'un intérieur confiné, confortable mais simple, où la chaleur d'un thé fumant suffit à apprécier le moment présent.


À tout ceci s'ajoute l'oeil aguerri de Chris Burkard, qui sait plus que quiconque sublimer les paysages sur lesquels son regard se pose. 

Par Ondine Wislez Pons

>> Lire ou relire : Mathea Olin s'élance sur un slab des plus sauvages
          
Mots clés : surf trip, nord, froid, tubes, eithan osborne, josh moniz, luana silva, becca peak, billabong, chris burkard, neige | Ce contenu a été lu 1927 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Bodyboard | Le 10/10/2021
Quatre bodyboardeurs californiens scorent le spot de The Boom.
Voyages | Le 31/08/2021
Un surf trip autour de l'île-continent, guidé par le goût du surf et celui de l'aventure.
Voyages | Le 04/08/2021
Et toujours des images qui donnent très, très envie de prendre la route.
Jeu Concours
Quiksilver
Remportez une combinaison 4/3mm et deux autres pièces de la nouvelle capsule Mongrel Tongue