Waterman - Pays Basque : l'expérience foil à Belharra

"Sans doute l'expérience la plus intense de ma vie", témoigne Tom Constant.

- @oceansurfreport -

Ils étaient sur le qui-vive à l'automne dernier lorsque que l'ex-ouragan de catégorie 3 "Epsilon", doté d'un système dépressionnaire particulièrement profond, se dévoilait sur les cartes. Titouan Galéa est un jeune Néo-Calédonien de 23 ans, installé dans le Sud-Est de la France. Tom Constant habite dans la région de Montpellier et manipule tout ce qui permet de glisser. Tous deux font partie de cette nouvelle garde du foil français.

Le 29 octobre dernierBelharra s'est révélé au large de la Corniche basque. Les conditions météorologiques exceptionnelles du début de la saison XXL ont permis aux trains de houle d'infléchir leur direction sur le haut-fond basque, avant de gonfler et de déferler. Grâce à Peyo Lizarazuqui observait cette vague avant sa découverte depuis la fenêtre de sa maison à Ciboure (Pays Basque) et Matthieu Aguirre, jeune touche-à-tout de Bidart, Titouan et Tom ont pu repousser leurs limites.

"Sans doute l'expérience la plus intense de ma vie", s'est exclamé Tom sur les réseaux sociaux. "Je n'avais pas réalisé l'importance de l'expérience et de l'organisation qu'il faut pour surfer des grosses vagues. Je veux revenir mieux préparer pour les prochaines houles", témoignait quant à lui Titouan.

Ce n'est que le début.

Réalisation : Olivier Sautet (@petolefilms) et Pierre Frechou (@la.frech) pour F-One Foil

  
Mots clés : belharra, pays basque, foil, vagues, vague, océan, saint-jean-de-luz | Ce contenu a été lu 5505 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 05/01/2021
De Belharra à la Nord, un reportage qui suit le surfeur landais en longueur et avec minutie.