XXL - ''Von Froth'' : La mission sauvage d'Axi Muniain et Nic Von Rupp en Galice

À la question "l'herbe est-elle toujours plus verte ailleurs ?", la réponse est non.

- @oceansurfreport -

D'abord sur les cartes satellites puis à bord de son semi-remorque aménagée, il a parcouru la côte ibérique en long, en large et en travers. Son objectif : mettre la main sur des spots confidentiels situés à deux pas de chez lui et apprendre à les apprivoiser. Au fil des années et des saisons hivernales, ses qualités techniques, son côté tête brûlée et ses talents de prévisionnistes ont fait d'Axi Muniain une véritable référence dans le milieu européen, voire même mondial, du surf de grosses vagues. Sa particularité : si le surfeur originaire de Zarautz aime parcourir le monde, c'est à l'exploration de proximité qu'il consacre la majeure partie de son temps, aux côtés notamment d'Eric Rebiere.

En français, nous avons le proverbe bien connu "l'herbe est toujours plus verte ailleurs". Par ses pérégrinations hivernales, le chargeur basque a placé le potentiel des grosses vagues de l'Atlantique Nord sur le devant de la scène, sans pour autant révéler ses secrets. Cet univers, il l'a partagé avec le Portugais Nic Von Rupp et son mentor João Macedo à l'occasion du projet "Von Froth" : un tour d'Europe à la recherche de vagues géantes.

Après une petite escale au Portugal, c'est en Galice (Espagne), l'un des terrains de jeu préférés d'Axi, que l'équipe est partie à la quête des slabs de la "Costa da Morte". Cette partie du littoral et ses 100 kilomètres de côtes détiennent le tragique record du nombre de naufrages en Galice. Car avec son exposition directe à l'océan Atlantique, ses eaux profondes et ses fonds marins capables de créer des vagues mutantes à chaque changement de relief, cet endroit semble impénétrable et tout droit sorti des enfers. Sauf quand on tente de le comprendre...

"La Galice doit être un des meilleurs endroits au monde pour trouver des slabs mutants pour le surf tracté, similaires voire peut-être plus radicaux que The Right en Australie de l'Ouest, ou Shiptern Bluff en Tasmanie", révélait le docteur en océanographie physique et auteur du livre Surf Science and Waves, Tony Butt.

Réalisation : Mendo Dornellas

(Re)lire : Petite anatomie du slab

(Re)voir les épisodes précédents :

Épisode 1 : Immersion sur le Nazaré Challenge 
Épisode 2 : Nic Von Rupp score un mystérieux spot du Portugal

         
Mots clés : galice, espagne, nic von rupp, big wave, axi muniain;slab | Ce contenu a été lu 3031 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
XXL | Le 15/11/2019
Beaucoup avaient fait le choix de Nazaré mais le duo de chargeurs français a privilégié la Galice.
Surf | Le 30/08/2019
Antoine et Edouard Delpero, Justine Dupont et Zoé Grospiron ne sont pas en reste à Pantin !
Jeu Concours
VOLCOM
Jouez et remportez un T-shirt Briand FA SS