XXL - Nazaré : l'énorme coup de pression de Pedro Scooby

Le wipeout et le sauvetage du chargeur brésilien filmés en drone.

- @oceansurfreport -

"Dans la vie, il y a deux jours très importants. Le jour où l'on naît, et celui où l'on comprend pourquoi on est né. Je suis né pour ça ! J'envoie toute ma gratitude aux personnes qui m'ont sauvé la vie et pris soin de moi. On ne vit qu'une fois." Ce message, posté par Pedro Scooby quelques heures après son terrible wipeout à Nazaré le 11 novembre dernier, a provoqué un sentiment de soulagement au sein de la communauté des surfeurs de gros.

Un peu plus tôt dans la journée, alors que la petite cité portugaise recevait les prémices de la plus grosse houle de ce début de saison, le chargeur brésilien, parti sur une bombe, s'est vu rattraper par la mousse et a été littéralement avalé par un monstre d'écume. "Les gars au line-up sont devenus vraiment tendus car ils n'arrivaient pas à le retrouver", racontait Helio Antonio sur Magicseaweed. Finalement, c'est l'Allemand Sebastian Steudtner qu'il l'a retrouvé quasiment inconscient, l'a attrapé en le mettant sur le jet-ski puis l'a ramené sur le rivage, où il a été pris en charge pas une équipe médicale.

La scène, qui a été capturée par le drone de "WXChasing", donne un aperçu de la bestialité des vagues de ce début de semaine, et des immenses traînées d'écume qui succèdent à leur passage. La semaine aura donc été mouvementée à Nazaré, un spot capable du pire comme du meilleur, à l'image de l'exploit de Justine Dupont mercredi, signant un record personnel et sans doute un record mondial.

   
Mots clés : pedro scooby, nazaré, portugal, sebastian steudtner | Ce contenu a été lu 20460 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Région | Le 16/11/2019
Des surfeurs locaux aux figures de l'industrie du surf portugais en passant par les différents corps de métiers - journalistes, shapers - ils racontent.
Surf | Le 29/10/2019
"Cave est un spot brutal qui ne laisse aucune place à l'erreur, surtout lors d'une journée comme celle-ci"