Région - "Welcome To Ericeira", le Two Mile Miracle

Des surfeurs locaux aux figures de l'industrie du surf portugais en passant par les différents corps de métiers - journalistes, shapers - ils racontent.

- @oceansurfreport -

Backdoor, Cave, Coxos, Crazy Left, Ribeira d'Ilhas... La liste des spots, aussi différents les uns que les autres, qui s'étendent le long des 4kms de plage bordant Ericeira, ont profondément fait de cette localité portugaise un véritable sanctuaire consacré au surf. Au fil des années, ce petit village de pêcheurs caractéristique du pays du sud de l'Europe a fondé une véritable communauté autour de la pratique, comme elle a créé une culture et une industrie. 

"C'est notre North-Shore hawaïen, commente Tiago Pires. Il n'y a pas de Pipeline ou de Waimea, mais à notre échelle, nous avons un terrain de jeu vraiment intéressant, qui concentre un nombre important de vagues." Avec un potentiel pareil, il paraissait normal que des surfeurs portugais fassent leur nid. Ce fut d'abord le cas de Tiago, qui a notamment passé sept années au sein l'élite du surf mondial (de 2008 à 2014). Désormais à la retraite, il a passé le témoin à un nouvel espoir du surf local : Tomas Fernandes.

Dans ce court-métrage d'une bonne douzaine de minutes, les réalisateurs se focalisent sur deux temporalités différentes : l'ère des pionniers et l'époque moderne. Ce choc de ces deux générations ont façonné l'identité d'Ericeira. Des surfeurs locaux aux figures de l'industrie du surf portugais en passant par les différents corps de métiers - journalistes, shapers - ils racontent leur Two Mile Miracle.

>> Réalisation et photo à la une : White Flag Productions

 
Mots clés : portugal, ericeira, billabong, tiago pires, tomas fernandes, cave, coxos | Ce contenu a été lu 12836 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
XXL | Le 15/11/2019
Le wipeout et le sauvetage du chargeur brésilien filmés en drone.
Surf | Le 29/10/2019
"Cave est un spot brutal qui ne laisse aucune place à l'erreur, surtout lors d'une journée comme celle-ci"
XXL | Le 25/10/2019
L'impact de la lèvre, la vitesse de déferlement, la hauteur de la vague...