Contest - Saison 2022 : le calendrier des compétitions fédérales

La Fédération Française de Surf vient tout juste de publier le calendrier des compétitions fédérales 2022.

- @oceansurfreport -
Laurent Masurel / Copyright © 2022 Fédération Française de Surf

Propos recueillis sur le site de la Fédération Française de Surf. 

Au programme de cette année 2022 32 compétitions fédérales qui auront lieu d'avril à octobre ainsi que les championnats de France qui se tiendront à Biarritz au mois d'octobre. La FFSurf a également annoncé le retour d'un calendrier national, régional et départemental ainsi que la mise en place d'un circuit pour les moins de 12 ans. 

La Fédé procède actuellement à la structuration de son circuit national dans toutes les disciples qu'elle accueille. Pour l'instant deux Open de France sont programmés dans chaque discipline, mais son objectif est d'étoffer ce calendrier de compétitions en passant à 3 ou 4 Open de France pour la période 2024-2028. Pour l'instant la priorité est donnée à la qualité des événements pour ensuite en augmenter le nombre. 

Le calendrier de la saison 2022



L'objectif de la FFSurf est de garantir une qualité au niveau des athlètes mais aussi au niveau des juges et du staff.

« On souhaite se rapprocher au plus près du haut niveau européen en termes d'organisation. L'objectif est la performance pour les surfeurs mais aussi pour les juges et le staff technique fédéraux. » 

La saison sportive fédérale 2022 promet d'être variée : Sup, shortboard, bodyboard, skimboard, parasurf, bodyboard... 

Ce que 2022 apporte comme changements

Le principal changement réside dans un retour au calendrier national, régional et départemental.

« Une liberté retrouvée, on l'espère, avec une offre concentrée sur la qualité des compétitions et un circuit étoffé par discipline dans chaque région. »

Au niveau régional et départemental la Fédé a mis en place des Open territoriaux dans toutes les disciplines. Idem pour le niveau national avec un Tour National avec des Open France et des Open de France espoir dans toutes les disciplines. Le mode de qualification aux championnats de France 2022 connait également des changements. La qualification passe dans un premier temps par les résultats obtenus aux championnats régionaux, qui permettent de se qualifier directement, bien qu'il y ait un quota attribué à chaque région. Dans un second temps c'est le classement fédéral qui permet de se qualifier sur les places restantes. 



Septembre et octobre concentrent la majorité des compétition fédérales 

Cette période chargée regroupe 12 épreuves qui se tiendront sur ces deux mois. La priorité est donnée aux Open de France qui auront lieu en septembre afin de clôturer le classement fédéral qui permettra ensuite la qualification pour les championnats de France qui auront lieu en octobre

« Nous allons travailler avec les ligues et les comités pour soutenir les clubs sur l'organisation des événement, lorsque plusieurs disciplines concourront sur le même week-end. Le staff de la FFSurf pourra se diviser en plusieurs groupes, afin de mener à bien l'organisation des événements. »

Il y aura également des épreuves européennes et la finale de l'Open de France de shortboard avant les Challenger Series organisées par la WSL dans les Landes. 

En quoi consiste les Open de France et qui peut y participer ?

Les Open de France sont des compétitions de niveau national organisées par la Fédération. Elles ont pour but de promouvoir les meilleurs athlètes français dans toutes les disciplines, en proposant un circuit national avec des compétitions de qualité sur des spots de qualité.
Les Open de France sont ouverts à tous les licenciés. Il y a cependant un nombre de places limité. Pour y accéder, il faut avoir un bon classement fédéral. Deux catégories sont proposées : Open homme et femme et espoir garçon et fille. 



Les Open territoriaux

Leur objectif est de dynamiser le circuit de compétition local en permettant l'échange inter-régions. Ils permettent également de limiter les disparités entre les différents territoires en proposant un coefficient égal. Dans toutes les disciplines, ils permettent de construire un circuit compétitif sur l'ensemble du territoire avant que les sportifs n'accèdent aux Open de France. Ils permettent aux athlètes qui y participent de marquer des points au classement fédéral et d'accéder ensuite au classement des Open de France ou de se qualifier pour les championnats de France. 

Comment est-ce que la Fédération travaille avec les structures hôtes pour l'organisation des compétitions fédérales ?

En fonction des disciplines, la FFSurf lance des appels d'offre pour les clubs, et les valide en commission.

« On oriente aussi nos choix vers des spots ou il y a déjà une forte communauté et un savoir-faire dans l'organisation de la discipline concernée. Sur le shortboard, on se rapproche au plus près du calendrier WSL, et on essaie de faire collaborer les structures privées, la Direction Technique Nationale, et le Département Vie Fédérale de la FFSurf. » 

La Fédé souhaite se rapprocher au plus près du haut niveau européen en termes d'organisation. Son objectif est la performance pour les surfeurs mais aussi pour les juges et le staff technique fédéraux. Que les compétitions soient fédérales, nationales, régionales ou départementales, elles doivent impérativement passer par les clubs locaux, qui sont les acteurs essentiels et incontournables du développement du surf en France.



Les championnats de France 2022 se tiendront à Biarritz cette année 

Après le succès des championnats de France 2021 qui se sont tenus aux Sables d'Olonne, la FFSurf a souhaité organiser cet événement national en Nouvelle-Aquitaine pour la saison 2022. La ville de Biarritz s'est portée candidate pour accueillir l'événement et a reçu une réponse positive de la part de la Fédé.

« Avec fierté, nous avons, bien évidemment répondu par un grand OUI. Biarritz est le berceau du surf français, et le "petit jardin" de notre président Jacques Lajuncomme. C'est à la fois le lieu historique et culturel incontournable de la famille surf. » 

La ville basque a accueilli la FFSurf dès sa création en 1964 et a accueilli treize fois les championnats de France depuis. Les spots du littoral biarrot, qu'il s'agisse de la Milady, de Marbella, de la Côte des Basques, de la Grande Plage ou de Miramar sont de qualité et adaptés à toutes les disciplines. 

« Nous sommes certains que Biarritz, associés à ses clubs, le Comité 64, la Ligue Nouvelle-Aquitaine, le Département des Pyrénées atlantique et la Région Nouvelle-Aquitaine, nous offrira de beaux championnats de France 2022. » 

La création d'un circuit pour les moins de 12 ans

Cela fait déjà un moment que la FFSurf planche sur un circuit pour les moins de 12 ans, après avoir constaté que le système actuel des compétitions n'était pas adapté à ce type de public.

« Nous travaillons sur un système plus ludique et pédagogique, visant le développement et la construction des qualités technique, d'autonomie, de glisse etc... essentielles à maitriser, pour faire de la compétition. Nous nous concentrons à adapter ce système aux différents stades de développement moteur psychique de l'enfant, adapté aux activités surf et à l'océan. »

Un test de compétition sera mis en place par les ligues et les comités afin de valider les compétences des enfants pour leur permettre ensuite d'accéder aux compétitions fédérales. Pour ceux qui ne pourraient pas y accéder, un programme sera mis en place autour de l'approche de l'océan, du jeu, de la glisse, de la rencontre avec les autres. 

Les critères de jugement des compétitions fédérales vont être adaptés en fonction des catégories d'âge, et l'évaluation se fera sur des compétences comme la vitesse, la glisse, l'engagement, etc... et non sur une note sur 10. L'objectif de cette nouvelle réforme étant que dès 6 ans, un enfant puisse progresser au sein de son club à l'aide de contenus pédagogiques adaptés. Il s'agit aussi de permettre à ce jeune public de participer à des événements ludiques ou sportifs adaptés à leur niveau pédagogiques. 



Le Para Surf est inclus dans les championnats de France, avec son propre circuit Open de France 

C'est important pour la FFSurf que toutes les disciplines soient représentées au même niveau. La dynamique de la commission Para Surf, portée sur le développement de la discipline, entraine une constante augmentation du nombre d'athlètes dans la discipline. La Fédé met un point d'honneur à ce qu'il y ait un circuit de compétition nationale adapté à ces athlètes.

« L'équipe de France Para Surf participe depuis 2015 aux championnats du monde ISA et nous devons proposer des compétitions permettant à ces athlètes de se préparer pour ce niveau de compétition. » 

Par Ondine Wislez Pons
> Toutes les infos sont à retrouver sur le site de la Fédération Française de Surf 
     
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Contests | Le 20/07/2022
Une occasion de suivre, au plus près, l'équipe du Pays de la Loire.
Surf | Le 05/07/2022
La vague de Teahupo'o mais aussi la culture tahitienne et une belle dynamique de groupe.
Région | Le 01/07/2022
Une distinction officielle, délivrée par la Fédération Française de Surf ce samedi 25 juin.