Interview - L'interview de Jeff Henderson, shaper chez Lib Tech

Surfeur et shaper américain

- @oceansurfreport -

Jeff Henderson, shaper chez Lib Tech, se confie sur sa vision du shape et dévoile ses nouvelles créations :

Tu shapes des planches depuis un petit moment déjà. Il y a quelques années Lib Tech a lancé la technologie Honeycomb, avec quoi travaillais-tu à l'époque ? Comment t'es tu adapté aux méthodes et technologies de Lib Tech ?

J'ai eu la chance de travailler avec Mike Olson pendant 15 ans sur la création de nouveaux shapes, et avec de nouveaux matériaux. Nos premières planches étaient forcément bien différentes ! Certains matériaux ne marchaient pas du tout, et d'autres se sont avérés géniaux mais demandaient un travail colossal. Il a fallu dix ans à Olson pour trouver la recette, qui a très peu changé depuis.

As-tu souvent surfé dans le Nord-Ouest Pacifique (USA) ou es-tu parti à la découverte d'autres spots ?

J'ai grandi et commencé à surfer à Port Angeles, au nord-ouest de l'état de Washington. Je me souviens avoir entendu à l'âge de 13 ans que l'on pouvait surfer dans le coin, je n'en revenais pas ! Port Angeles est situé au fond d'une baie mais il suffit de faire quelques kilomètres pour en trouver avec la bonne direction de swell.  Quand j'ai eu 17ans, un surf/skate/snow shop a ouvert ses portes et j'y ai passé ma vie. Les employés ont fini par me convaincre d'aller surfer, il savait que je passais déjà mon temps à skater ou faire du snow. Evidemment je suis tombé amoureux du surf, et j'ai multiplié les trips en camping pour en profiter au maximum. Je suis content d'avoir commence à ce moment-là, les line-ups étaient déserts ! 25 ans plus tard il y a beaucoup plus de monde à l'eau, mais ça reste raisonnable.

Est-ce que l'approche environnementale de Mervin Manufacturing (maison mère de Lib Tech) t'a paru limitante en tant que shaper ?

Notre process est unique, et prend du temps à mettre en place bien sûr. Mais je ne changerais ça pour rien au monde, les bénéfices environnementaux sont énormes. Mike a toujours mis un point d'honneur à utiliser des matériaux plus écologiques, j'apprécie beaucoup.

En termes de shape, combien de temps faut-il pour penser, concevoir, fabriquer puis surfer concrètement cette planche ?

Il faut environ trois semaines pour accomplir tout cela. J'utilise un programme de CAO complètement different du standard de l'industrie, qui a ses avantages comme ses inconvénients. Du côté des ?pour' il y a évidemment le fait qu'il n'y ait aucune limite au design, en revanche ça prend un peu plus de temps pour obtenir ce qu'on recherche. 

Les boards que tu as développées pour Lib Tech ont été une petite révolution dans le surf. L'arrivée des shapes de Lost a-t-elle influencé ta vision du shape et du design ?

Travailler avec Lost a été une expérience très excitante, ça m'a vraiment motivé à repenser certaines choses. Vous pouvez le voir notamment sur le modèle Nude Bowl avec tout le travail sur le volume. 

Mots clés : jeff hendo henderson, lib tech, shaper | Ce contenu a été lu 1693 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Matos | Le 05/08/2019
Une planche qui part dans les micro vagues, mais peut être surfée de manière agressive.
Jeu Concours
Avec Hoff, remporte un surfskate de chez Flyingwheels !