Surf - Le Guadeloupéen Tim Bisso remercie la Rip Curl Family

- @oceansurfreport -
© Photos FFS, ISA et WSL

Le Guadeloupéen Tim Bisso a eu la chance de poser ses valises à la Rip Curl House pendant quelques temps grâce à une jolie place au classement mondial. Cette année il n'aura pas la chance d'y rester mais sait remercier dans un dernier edit cette expérience unique avec la Rip Curl Family. 


Rapide retour sur sa Bio

Premières glissades à 10 mois, premières vagues à 2 ans, première compet' à 8 ans... Tim Bisso décroche son premier titre national espoir en 2011 puis devient champion d'Europe en 2014. Le prodige guadeloupéen connaît une ascension fulgurante et se hisse jusqu'à la 2e place des championnats du monde Pro Junior en 2016 pour quelques mois plus tard, remporter les trials du Rip Curl Bells beach où il obtient une wild card et part disputer la compétition du circuit CT... Instant mémorable pour Tim Bisso, qui frôle l'exploit en poussant Kelly Slater dans ses retranchements au 2e tour.

À seulement 18 ans, il entame la saison 2017 dans le top 100 mondial mais ne parvient pas à confirmer ses excellents résultats junior sur le circuit QS. À 21 ans, Tim reste l'un des français les plus remarqués sur les QS, des gros scores qui ne le mènent pas toujours en tête de liste, mais qui ont le mérite de marquer les esprits. Sa dernière performance était en Galice, où il finit 17e au Pantin Classic Galicia Pro.


 
Mots clés : tim bisso, rip curl house, qs | Ce contenu a été lu 2932 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Contest | Le 10/09/2019
William Aliotti, Jordan Oueslati, Tim Bisso, Maxime Huscenot... Tous veulent obtenir leur sésame pour l'épreuve d'Hossegor.