Voyages - La destination du mois : le nord-est du Brésil

- @oceansurfreport -

L'air pur, le soleil toute l'année et les dunes de sable à perte de vue symbolisent ce petit état au nord-est du Brésil qu'est le Rio Grande do Norte. Sa capitale Natal est une destination balnéaire de choix dans tout le pays et l'état tout entier est réputé pour les kilomètres de plages idylliques qu'il abrite mais aussi la qualité de son air, le deuxième plus pur au monde après l'Antarctique.

Sur les quelques 500 km de côte, les plages font face à des barrières de corail avec leurs piscines naturelles visibles depuis les dunes toutes proches. Les locaux, qu'on appelle aussi les Potiguares, sont accueillants et chaleureux. Au large se cachent des petits bijoux de la nature : l'Atoll das Rocas, le seul de l'Atlantique sud, et l'archipel Fernando de Noronha, véritable paradis tropical bien connu des amateurs de plongée.

Située à l'extrême nord-est du Brésil, la région jouit d'un climat tropical tout au long de l'année. En janvier notamment, lors de la saison sèche qui correspond également à la saison haute, les températures s'élèvent à environ 30 degrés dans l'air et 27 degrés dans l'eau. 
Natal a d'ailleurs été rebaptisée « ville du soleil » puisqu'il y fait presque toujours beau et chaud.

Avec près de 500 km de côte, le Rio Grande do Norte s'avère être une destination sous-estimée par nombre de surfeurs, et pourtant avec ses plages semi-désertes protégées par les dunes de sable, ses palmiers se balançant au rythme des légères brises et ses lagons translucides, ce petit paradis côtier ne demande qu'à être exploré.

Mais les spots du Rio Grande Do Norte se méritent ! Il faut compter de 17 à 25 heures de voyage depuis Paris pour rejoindre Natal et près de 1 000 euros pour un aller-retour durant le mois de janvier avec les compagnies Tap Portugal ou encore Air France. Forcément qui dit haute saison dit tarifs en hausse et affluence accrue. Si la durée du voyage vous effraie, rien ne vous empêche de faire une escale plus longue d'une nuit ou plus à Rio de Janeiro puis de reprendre un vol d'environ 3 heures vers votre destination finale. 

Où surfer

Voici quelques spots à ne surtout pas manquer :

Praia da Pipa (Praia do Amor)
Dans les années 70, les pionniers du surf au Brésil venaient de Natal, Recife mais aussi Rio et Sao Paulo pour surfer à Pipa, village tranquille de pêcheurs cerné par la forêt vierge et s'ouvrant sur des plages désertes. Sur place, pas d'hôtel mais l'hospitalité de locaux dont on se souvient encore comme Eunice, Maurina ou encore Dedo. Pipa devint avec les années LE spot du nord-est du Brésil. Aujourd'hui on compte près de 15 peaks exploitables sur le spot, parfait pour les débutants comme les surfeurs confirmés.

Baia Formosa
Petit village de pêcheurs qui s'est construit autour de deux baies. La plus grande d'entre elle est parfaite pour les débutants avec sa vague à l'inside. Marche particulièrement à marée basse et ne supporte pas plus d'1m50. Dans la plus petite baie le spot rocheux est parfait pour les surfeurs expérimentés. Forcément il y a du monde à l'eau, mais l'attente vaut le coup. Avec un peu de chance vous pourrez prendre une vague au milieu de la petite baie et surfer jusqu'à la grande baie pour un ride de près de 300 mètres. La vie est bien moins chère qu'à Pipa et le spot se classe parmi les meilleurs de la région.

Cacimbinhas
Un beachbreak au sud de Tibau do Sul qui peut produire une très longue vague. Il faut en trouver l'accès entre les falaises mais si vous passez par la plage, dépassez le spot de Boia en face de l'hôtel Solar d'un petit kilomètre. Les plus chanceux rencontreront des dauphins au pic.

Lajão
Dans le centre de Pipa, dirigez-vous vers la Baía dos Golfinhos où les pêcheurs jettent l'encre et mettez-vous à l'eau en faisant attention aux rochers. Ce pointbreak peut marcher à merveille avec de très beaux murs ou un tube qui déroule sur les trois sections. Les locaux sont sympathiques mais comme partout, soyez respectueux. 

Madeiro
Possiblement l'une des plus longues vagues de la région. Le take-off est plutôt tranquille, la vague gagne ensuite en puissance. A l'inside c'est soit la punition avec un gros close-out soit le paradis avec au bout un joli barrel ou un gros floater. 

Mar Aberto
Un spot qui se cache à Baia Formosa et qui ne marche que de novembre à avril. Jolie gauche qui marche différemment chaque année en fonction des bancs de sable dans la baie.

Mini-guide : où dormir, quoi visiter ?

Notre coup de coeur : Sossego Surfcamp

Depuis 2001, Sossego Surfcamp organise vos vacances sportives au Brésil. L'équipe vous accueille dans un jardin tropical de 4000 m2 dans le village de Tibau Do Sul. Venez seul, entre amis ou en famille pour surfer, kiter, faire la fête et vous détendre. Sossego Surfcamp est situé à Tibau do Sul / Praia Da Pipa à, 80 km au sud de Natal. Le lieu privilégie la qualité à la quantité et met en avant le surf, le kite, le sport, la cuisine et la culture locale.

Les incontournables à visiter lors de votre séjour :

Pipa Beach : la station balnéaire la plus en vue de la région et son spot de surf réputé
Les dunes de Genipabu : une visite à ne pas manquer, à faire en buggy
Newton Navarro Bridge : l'un des plus gros ponts à haubans du Brésil
The Three Kings Fort : petit fort historique doté d'une très belle vue
Centre de lancement de la Barreira do Inferno : la base de lancement de fusées-sondes brésiliennes
Parque das Dunas (Dunas State Ecological Park) : à faire en buggy également
L'aquarium de Natal : Assez bien documenté et assez vaste

Infos pratiques sur le Brésil

Durée de vol pour Natal : minimum 15h
Fuseau horaire : UTC-03:00
Visa obligatoire : non (passeport en cours de validité obligatoire avec obligatoirement
deux pages vierges et une validité d'au moins six mois à compter de l'entrée au Brésil)
Vaccins obligatoires : Fièvre jaune
Monnaie : Réal Brésilien (BRL) 1 MAD = 0.25 €
Langue(s) : portugais brésilien

>> N'oubliez pas de faire un tour dans notre rubrique Voyage et
d'explorer le guide mondial des surf camps <<
                           
Mots clés : rio grande do norte, surf, bresil, praia da pipa, tibau do sul | Ce contenu a été lu 23950 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 16/10/2019
Comme toujours, les locaux ont pu côtoyer de près la vie animale qui peuple les eaux de "l'Île continent".
WCT | Le 07/10/2019
Ce qu'il faut retenir de cette troisième journée de compétition à Hossegor.