Bodyboard - ''Candy Barrels'' : Amaury Lavernhe score un spot secret des Îles Canaries

Mais pour accéder à un tel joyau, la route n'a pas été simple.

- @oceansurfreport -

Roches noires et eaux turquoises. Dans le paysage contrasté des Canaries, Amaury Lavernhe, double champion du monde de bodyboard (2010/2014) s'est fait plaisir dans les tubes. L'adepte du dropknee enchaîne les bombes sur un line-up quasiment vide et nous emmène avec lui dans son dernier édit ''Candy Barrels''.

Direction le Nord-Ouest de l'île pour rider un secret spot, ancré quelque part entre Famara Beach et La Graciosa. Une vague cachée mais qui révèle des barrels parfaits déferlant sur un fond de roche volcanique lorsque les éléments cohabitent en une parfaite harmonie. De quoi permettre au champion du monde de drop knee (2014) d'exercer une glisse aérienne et surpuissante.

Mais pour accéder à un tel joyau, la route n'a pas été simple. Il fallut marcher deux heures durant à travers les vallées du Nord-Ouest de l'île pour Amaury. On imagine la joie en arrivant au line-up face à ces vagues de rêve. Malheureusement le retour à la réalité s'est fait plus brutal que prévu...

Une journée noire pour l'histoire du bodyboard

Si on retient de cette vidéo les cavernes turquoises de Lanzarote, pour Amaury ce spot évoquera pour toujours la perte de Santi, un bodyboardeur espagnol. Une session qui restera gravée dans sa mémoire. "Pendant que je me changeais, une femme m'a dit de faire attention, qu'un rider venait de heurter le reef juste avant que l'on arrive. Je suis quand même allé à l'eau et j'ai réalisé que c'était extrêmement bas, rendant le ride quasi-impossible ou alors très dangereux (...) Plus tard, quand la marée remontait, des gars m'ont rejoint au line-up en racontant que le surfeur en question venait de mourir", raconte Amaury sous un post Facebook.

Il s'agissait de Santiago Cruz Luis alias Santi, un bodyboardeur canarien âge de 27 ans qui aurait succombé à une blessure à la tête après sa violente chute contre le reef. L'histoire d'une session qui remet l'homme - et le surfeur - face à une dure réalité : les accidents surviennent sans prévenir. 

>> Réalisation : @danielmeana.waves 
                         
Mots clés : amaury lavernhe, bodyboard, canaries, lanzarote, drop knee | Ce contenu a été lu 7120 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Bodyboard | Le 10/09/2020
Le double champion du monde s'est régalé avec un été qui fut plus généreux qu'espéré.
Bodyboard | Le 07/08/2020
Recette inchangée, "Moz" est toujours aussi engagé.
Bodyboard | Le 09/04/2020
"Un clip court mais intense, qui rappelle à quel point la vie est belle en bodyboard."