Région - ''Au Pays Basque on n'a pas de pétrole, mais on a Thomas La Fonta''

Quand le style rencontre l'aisance technique et la fluidité dans les mouvements, ça donne ça.

- @oceansurfreport -
Plus tôt dans la journée, nous évoquions le sort de Paul-César Distinguin et son statut de surfeur sous-côté. Loin d'être une exception, le jeune surfeur landais fait partie de ces personnes qui souffrent d'un manque de reconnaissance évident auprès du grand public. Encore faut-il la vouloir et la chercher, cette reconnaissance. Loin des projecteurs, Thomas La Fonta travaille son style immuable et profite chaque jour des vagues qui peuplent Bidart (Pays Basque) et ses alentours, là où il est né et a grandi. Touche-à-tout, polyvalent et naturellement doué, le Basque est une personnalité discrète sur terre mais moins dans l'eau.

Particulièrement investi auprès des jeunes grâce à sa petite structure "L'école de la Glisse", Thomas poursuit son bonhomme de chemin. Lors de cette session automnale à Parlementia, c'est muni d'une 7'0 shapée de main de maître par ND Surf que le Bidartar a affûté ses turns puissants et appuyés. Valéry Giscard d'Estaing disait en 1974 : "En France, on n'a pas de pétrole, mais on a des idées." Au Pays Basque, on a Thomas La Fonta.

Réalisation : Benjamin Ithurriague | www.benituvideo.com

               
Mots clés : thomas la fonta, parlementia, pays basque, aquitaine, axel lorentz, pukas, bidart | Ce contenu a été lu 7415 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 30/09/2016
Thomas La Fonta au Pays basque
Surf | Le 28/02/2016
Journée parfaite
Surf | Le 03/08/2015
Pays Basque