Surf - ''Epsilon'' : le nouveau pèlerinage d'Aurélien Buffet à Mundaka

Une question de feeling.

- @oceansurfreport -

Les aventures, même de proximité, commencent forcément par un premier pas. Celle d'Aurélien Buffet débute à la toute fin du mois d'octobre, près de chez lui à la Pointe de la Torche (Finistère), alors qu'il vient tout juste de remporter la deuxième édition des Wave Games. En prévision de la tempête Epsilon, qui s'annonce historique, le jeune surfeur breton envisage de s'envoler pour le Maroc.

"Abdel Elharim (un surfeur et coach marocain, n.d.l.r) m'a dit que Safi allait marcher et j'avais vraiment envie d'aller là-bas. On a tout fait dans l'ordre pour partir, notamment le test Covid, mais c'est rapidement devenu compliqué avec la reprise du confinement en Europe...", ressasse Aurélien. Deuxième option : partir en trip le long du littoral breton, pendant le passage de l'ex-ouragan de catégorie 3 au large des côtes atlantiques, au volant d'un camping-car. "Quelques spots allaient sans doute fonctionner mais ça s'annonçait onshore, alors qu'au même moment, on prévoyait très peu de vent dans le Sud-Ouest..." Finalement, au dernier moment et sur un coup de tête, le Finistérien décide de redécouvrir une vague avec laquelle il a déjà tissé des liens, l'une des plus belles d'Europe : Mundaka au Pays Basque.

Degemer mat e Mundaka

Aux côtes des photographes Clément Gerbaud et Valentin Figuier, Aurélien connecte avec Patrick Beven dans les Landes pour recueillir davantage d'informations sur la capacité du trait de côte espagnol à accueillir la houle née de la 26e tempête tropicale de la saison. L'option principale restera la mythique gauche située à l'embouchure de la rivière Oka, entre l'ermitage de Santa Catalina et l'île d'Izaro. Ce qui a changé depuis la toute première fois qu'Aurélien l'a surfé en février dernier ? "Cette fois, c'était un gros swell et il y avait beaucoup plus de monde. Natxo Gonzalez, Aritz Aranburu, Kepa Acero, Leo Fioravanti... Je n'étais jamais allé à l'eau là-bas avec autant de surfeurs au pic."

Mais le Breton possède un bon feeling avec cette vague qui correspond bien à son surf et où il se à l'aise au line-up. Si des surfeurs ont déjà fait le déplacement sur ce spot particulièrement peuplé pour rentrer bredouille, Aurélien a eu ses meilleures vagues lors du swell Epsilon. Et a saisi l'opportunité pour connecter avec quelques âmes locales, pas les plus méconnues : "J'ai discuté avec Aritz, Natxo puis Kepa. Il y avait de bonnes vibes à l'eau et ils ont été plutôt cools !"

De là à découlé "Epsilon", le récit de ce trip express en terres basques, à Mundaka et ses alentours. "On souhaitait réaliser un projet un peu plus conséquent que des vidéos Instagram", raconte Clément Gerbaud, qui a pu compter sur le penchant artistique de Valentin Figuier. "L'idée de départ était de faire un Vlog, mais on avait l'impression de gâcher la qualité des images. Alors on a décidé de les utiliser à leur juste valeur avec un édit condensé et rythmé, qui raconte davantage de choses."

Bon visionnage.

Réalisation : Clément Gerbaud avec Valentin Figuier

     
Mots clés : aurélien buffet, mundaka, espagne, pays basque, epsilon, tempête, swell | Ce contenu a été lu 3958 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
XXL | Le 11/11/2020
Jeter son dévolu sur l'évidence ou parier sur l'incertitude ?