Surf - ''Sessions'' : désormais à Bali, les locaux surfent seuls

À l'ancienne.

- @oceansurfreport -


"Bali, c'est foutu". Voici la chute d'un reportage de Bruno Montmerle paru dans le deuxième numéro de Surf Session Magazine (juin 1986). Ce surfeur et collaborateur régulier pour le magazine français avait écrit ces lignes en juillet 1977. Et si le visage de l'île indonésienne était radicalement différemment de celui d'aujourd'hui, la problématique d'un paradis saccagé était déjà au coeur des débats.

"Les prix ont déjà doublé, c'est le carnage au take-off du reef de l'aéroport, les Warung (buvette locale) ont troqué la recette du Nasi Goreng pour celle de la salade de fruits au lait concentré sucré", avait-il ajouté. On ignore à quelle période exacte Bali a perdu son charme d'antan. L'époque où Gerry Lopez surfait seul à Uluwatu, par exemple. Ce que l'on sait, c'est que la crise sanitaire actuelle, aussi dévastatrice fut-elle, a redonné son aspect d'antan à "l'Île des Dieux". 

Avec le Covid-19, la saison touristique indonésienne a subi un coup d'arrêt sans précédent. Mais cela n'a pas empêché aux houles pré-estivales d'atteindre le littoral balinais. C'est ainsi que locaux et expatriés de longue date ont réalisé un de leur rêve : surfer seuls à Bali au 21e siècle.

Réalisation : Red Bull Surfing

   
Mots clés : bali, indonésie, indonésienne, sessions, covid-19, coronavirus | Ce contenu a été lu 9897 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Voyages | Le 19/11/2020
Un court-métrage qui retrace l'expérience de Marlon Gerber, lequel a délaissé son Bali natal pour affronter les températures extrêmes de la Norvège.
Environnement | Le 09/10/2020
Le but : rallier Kuta Reef à Old Man's et collecter des fonds.
Surf | Le 08/09/2020
De Canggu à Uluwatu en passant par Bingin ou Impossibles, qu'il a fait bon être sur place !