Surf - Mocean : le chaos océanique à 1000 images/seconde

Armé de sa Phantom Flex 4K, le filmmaker australien saisit l'insaisissable.

- @oceansurfreport -
Depuis quelques années, Chris Bryan se consacre à une tâche relativement ardue : saisir l'insaisissable. Au fil des années, cette mission est devenue une vocation. Il faut dire qu'armé de sa Phantom Flex 4K, une des caméras à haute-vitesse les plus puissantes du marché permettant de shooter à 1000 images/seconde, le filmmaker australien peut entreprendre beaucoup de choses : figer les milles facettes cristallines de la surface de l'océan, statufier les milles allures irrégulières d'une vague, immobiliser le comportement et la physionomie de son épaule et de sa lèvre. Par moment, on frôle l'extrospection tant le ralenti de l'image, additionnée à une musique expérimentale qui colle parfaitement à l'atmosphère ambiante, permet de nouer une relation singulière aux éléments, ce même derrière un écran.

Chris Bryan : "Filmer l'océan, c'est plus qu'un travail, c'est une passion. Et parfois, je trouve intéressant de shooter des vagues sans que personne ne les surfe. La sensation de se jeter des rochers avant le lever du soleil, pour capturer les premières lueurs du jour qui se reflètent dans l'océan est un des sentiments les plus étonnants et inexplicables que j'ai éprouvé, comme une thérapie personnelle. Et réaliser que je suis la seule personne sur cette planète à être témoin de ces moments rares est vraiment particulier."

Conseil : oubliez le smartphone et regardez ce film sur grand écran.

   
Mots clés : chris bryan, filmmaker, slowmotion, phantom flex 4k, ralenti | Ce contenu a été lu 5449 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 23/09/2016
Compilation 2016
Surf | Le 30/12/2014
Best-Of 2014 - Slater, John John, Taj...
Surf | Le 30/05/2011
Un plaisir pour les yeux
Jeu Concours
PARADIS PLAGE
Joue & Gagne 2 nuits pour 2 personnes dans une suite au Maroc