Surf - Hawaï : Pipeline se déchaîne, les locaux dégainent

Un aperçu du swell qui a frappé le North Shore du 4 au 7 janvier dernier.

- @oceansurfreport -

D'un point de vue compétitif, la saison sur le North Shore n'aura pas été de tout repos. Un Pipe Masters à huis clos (mais pas trop) stoppé par plusieurs cas de Covid-19 au sein du staff de la World Surf League, un Maui Pro suspendu à cause d'une sévère attaque de requin, un Volcom Pipe Pro annulé suite au forcing des autorités hawaïennes, un Sunset Pro également supprimé du calendrier...

Pour les membres du Championship Tour et du circuit QS, ce chapitre hawaïen n'aura ressemblé à aucun autre. "Faut s'adapter, pas le choix", lançait Jérémy Florès sur les réseaux sociaux. "Quelle déception", soufflait quant à elle Johanne Defay suite à l'annonce des différentes annulations.

Pour les locaux en revanche, s'ils ont enfilé moins de fois le lycra, rien n'aura changé. Et surtout pas leur appétence pour Pipeline. Jamie O'Brien, les frères Florence, Eli Olson, Barron Mamiya, Makana Pang... Du 4 au 7 janvier dernier, lors d'un puissant swell qui a frappé le North Shore, ils ont tous répondu présent et rivalisé avec la puissance de ce spot mythique.

Réalisation : World Surf League 

    
Mots clés : pipeline, hawaii, north shore, oahu, john john florence, jamie o'brien | Ce contenu a été lu 6364 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Pédagogie Météo | Le 28/08/202...
Une question subsiste : comment se forme-t-il ? Décryptage.
Autres | Le 26/07/2021
Des centaines de surfeurs présents pour honorer son nom.