Waterman - ''15 Mile Downwind Challenge'' : le dernier défi de John John Florence

Une question de sens marin.

- @oceansurfreport -


Plus que quiconque, la vie de John John Florence est animée par des challenges permanents. Le documentaire "Tokyo Rising" sorti au début du mois de novembre revenait sur les coulisses de son combat afin d'obtenir un ticket pour les prochains Jeux Olympiques, en dépit d'une blessure récalcitrante au genou. Sans aucun doute la plus grande bataille de ses trois dernières années. Mais même quand il au repos est chez lui, à Oahu (Hawaii), le double champion du monde se lance des défis.

Pour ce navigateur occasionnel, il y a d'abord eu un voyage transpacifique entre Hawaï et les îles de la Ligne dont fait partie l'atoll Palmyra, à 1 765 km au sud-sud-ouest d'Honolulu, à bord de différents navires. Puis cet aller-retour entre les îles d'Oahu et de Kaua'i, au coeur du Ka'ie'ie Waho Channel, sur une distance de 72 miles (116 km) équipé d'un catamaran à foils de 18 pieds. Le dernier en date : rallier le North Shore à Ka'ena Point, la pointe occidentale d'Oahu, muni d'un foil et grâce à la pratique du downwind.

15 miles, soit environ 24 kilomètres, c'est la distance qui séparent ces deux haut-lieux d'Oahu. Avec son frère Nathan, ses amis Koa Smith et Wyatt McHaleJohn John a ainsi entrepris de longer le trait de côte sans aucune assistance. En ce qui concerne le décollage, ce sera sur un reef situé non loin de Pipeline. Pour le reste, il faudra compter sur son sens marin, sa faculté à profiter de la portance des creux formés par le vent et la houle et sa capacité à tirer profit des coups de vents portants. Le pire c'est que ça semble facile.

Réalisation : Erik Knutson avec Jared Butler

    
Mots clés : john john florence, nathan florence, downwind, foil, houle, oahu, hawaii | Ce contenu a été lu 1597 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Voyages | Le 07/09/2020
Hakuna matata. Voilà la définition qu'on devrait tous avoir de la vie.
Surf | Le 25/06/2020
Des images triées sur le volet qui rappellent à quel point l'endroit est photogénique.