Contest - Bodyboard : L'Annaëlle Challenge revient en 2021

16 compétiteurs s'affronteront cette automne sur le slab breton.

- @oceansurfreport -

Si l'événement renaissait de ses cendres en 2020, la pandémie mondiale a encore retardé l'échéance. Mais cette année 2021 sera la bonne ! La compétition de bodyboard est enfin de retour dans le Finistère Nord. Les meilleurs rideurs locaux et internationaux s'affronteront cet automne à l'occasion de la 7ème édition du PRIDE Annaëlle Challenge. Comme trois autres événements cette année (en Afrique du Sud, au Portugal et aux Canaries), le challenge est intégré au calendrier mondial de l'International Bodyboard Corporation en tant que « Invitational Specialty Event ». 

Sur place, 16 compétiteurs seulement, triés sur le volet parmi les meilleurs pros français et internationaux de la discipline. Lors de la sixième édition, c'était Pierre-Louis Coste (double champion du monde) qui était ressorti grand vainqueur. La liste officielle ne sera dévoilée qu'au lancement du contest, à J-1 des festivités.


La vague Anaëlle est située au large de Lampaul-Ploudalmézeau, derrière un îlot. Ce slab est probablement l'une des vagues les plus dangereuses de France métropolitaine, du fait de la profondeur inférieure à un mètre au niveau de la zone de take-off. Sa forme et l'engagement qu'elle demande la prédestine ainsi à la pratique du bodyboard. Si elle a longtemps été un fantasme inaccessible pour les passionnés du coin, certains ont fini par s'y lancer en gardant le secret pour eux. Et si le secret spot a depuis perdu son titre (au début des années 2000), la compétition l'a rendu célèbre.

Pour garantir le spectacle, la waiting period prévue est large : du 14 septembre au 15 décembre. Les deux journées de compétitions se tiendront donc dans ce créneau, selon les conditions de houle, de vent et les marées. Le lancement du contest sera annoncé deux à trois jours en amont, et les organisateurs prévoient donc des points météo réguliers pour maintenir les rideurs et le public informés.


L'attente liée au lancement de la compétition les années précédentes était notamment due à la nécessité d'obtenir une autorisation de la part du Conservatoire du littoral. L'établissement public français, acquéreur de l'île finistérienne, se charge de la protection des rivages français. Si c'est chose faite aujourd'hui, cela signifie aussi que la compétition située sur un espace naturel protégé (zone Natura 2000), n'est donc pas accessible à tous ! Pour la suivre en direct, une diffusion en ligne est déjà prévue par les organisateurs.

Un bonus déjà connu pour cette nouvelle édition : en parallèle de la compétition, quatre surfeurs seront invités à se défier sur la vague, dans le cadre du «Sennosen Annaëlle Surf Challenge». L'identité de ces derniers (sans aucun doute des surfeurs qui ne reculent pas devant l'engagement) sera également dévoilé à J-1 du lancement.

Photo à la une : © Bourdier

> Lire ou relire : Bretagne : l'Annaëlle Challenge renaît de ses cendres


    
Mots clés : pride, annaëlle challenge, bodyboard, finistère, bretagne, annaelle, slab | Ce contenu a été lu 2628 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Bodyboard | Le 10/06/2021
Une vidéo rétrospective retraçant les dix années de carrière du bodyboarder, avec des séquences inédites
Bodyboard | Le 29/09/2016
Le dernier film du team Pride Bodyboards
Bodyboard | Le 12/12/2014
PLC aux Canaries