Surf - JO 2024 : les 5 candidatures officielles pour le surf !

- @oceansurfreport -

« Ces territoires ont tous une histoire et un savoir-faire qui dĂ©montre la mobilisation de la communautĂ© surf de la France » dĂ©lclarait hier Jean-Luc Arassus, prĂ©sident de la FĂ©dĂ©ration Française de Surf. « Nous sommes très heureux de constater l'engouement de territoires gĂ©ographiques diffĂ©rents qui traduit la richesse de notre sport ».

Hier Ă  minuit, s'est terminĂ© l'appel Ă  candidature des sites susceptibles de pouvoir accueillir les Ă©preuves de surf aux Jeux Olympiques de 2024. La FĂ©dĂ©ration Française de Surf se dit « pleinement satisfaite » des 5 candidatures officielles retenues pour ces jeux :


- La Torche (en Bretagne - Finistère)
- Lacanau - Ville de Bordeaux (en Gironde) 
- Hossegor, Capbreton, Seignosse (dans les Landes)
- Biarritz (dans les Pyrénées atlantiques)
- Tahiti (en Polynésie française)

Teahupoo


« Ces cinq candidats disposent tous d'atouts importants et prĂ©tendent tous pouvoir organiser l'Ă©preuve de surf des Jeux de Paris-2024. Ils sont tous  sur la mĂŞme ligne de dĂ©part et auront tous une attention strictement Ă©gale de la part du COJO, de l'International Surfing Association (ISA) et de la FĂ©dĂ©ration Française de Surf », assure Jean-Luc Arassus. 

Toutes les candidatures vont ĂŞtre Ă©valuĂ©es selon un cahier des charges prĂ©cis remis aux candidats, qu'ils devront renvoyer Ă  Paris 2024 pour le 30 septembre prochain. Plusieurs critères seront pris en compte : l'expĂ©rience dans l'organisation et l'accueil de compĂ©titions de surf, les conditions mĂ©tĂ©orologiques, la qualitĂ© des spots, l'accueil des athlètes et spectateurs... 

Pour des Jeux durables et responsables, Paris 2024 a fait le choix de ne pas s'impliquer dans la construction d'une vague artificielle, mais de privilĂ©gier au contraire les nombreux sites naturels dont la France dispose. 



Paris 2024 va ensuite procĂ©der Ă  la visite de ces 5 lieux cet Ă©tĂ©, avant de recevoir le 30 septembre le dossier des sites candidats. L'objectif de ces visites est d'Ă©valuer le rĂ©el potentiel des territoires. La direction des sports de Paris-2024, l'ISA et la FFSurf iront ensemble Ă©tudier les sites : le 25 juillet Ă  la Torche, le 29 juillet Ă  Lacanau, le 30 juillet dans les Landes, le 1er aoĂ»t Ă  Biarritz, et le 23 aoĂ»t Ă  Tahiti. 

Sous réserve d'être définitivement validé par le CIO, le surf des Jeux de Paris 2024 organisera des épreuves de shortboard féminine et masculine, réunissant 24 athlètes dans chaque catégorie pour une parfaite parité, qu'on retrouvera également dans les autres disciplines proposées par Paris 2024 (breaking, escalade, skateboard).

 
Mots clés : paris 2024, jeux olympiques, jo, paris, surf, cio, tahiti, la torche, lacanau, biarritz, landes, hossegor | Ce contenu a été lu 8843 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs