Surf - Maxime Huscenot confie ses ambitions olympiques

Dans "Ambitions olympiques", la nouvelle série consacrée aux athlètes du collectif France engagés dans les qualifications pour Paris 2024.

- @oceansurfreport -

 La Fédération Française de Surf nous présente sa nouvelle série « Ambitions olympiques », consacrée aux athlètes du collectif France engagés dans les qualifications pour Paris 2024.  Un rendez-vous mensuel qui permettra d'aller à la rencontre de nos surfeurs, chez eux et sur les terrains de compétitions. 

Dans ce premier épisode, le Maxime Huscenot nous emmène chez lui à la Réunion, mais aussi à Tahiti, en France et au Portugal durant le Pro Peniche

Alors qu'il y a 3 jours Johanne Defay se qualifiait provisoirement pour les Jeux Olympique de Paris 2024, rien n'est encore officiel pour le Réunionnais, bien qu'il soit le meilleur français au niveau mondial. « Pour moi les Jeux Olympiques c'est le plus grand événement sportif qui existe, en tant que Français cela serait un honneur de pouvoir y participer et faire honneur à mon pays » témoigne t-il à ce sujet.

Pour se qualifier aux Jeux Olympiques, Maxime a deux options : passer par le CT ou par les ISA. Côté CT, 10 places sont à prendre, avec un plafond de 2 athlètes par nation. Si le Brésil, l'Australie et les Etats-Unis sont fortement représentés, quatre autres places seront à décerner entre l'Afrique du Sud, l'Indonésie, le Japon, l'Italie, le Costa Rica et donc la France. Pas si simple. Côté ISA, deux chances s'offre à lui : s'imposer en tant que meilleur européen sur les World Surfing Games 2023, ou apparaitre dans le top 5 des surfeurs éligibles en 2024. 

- Article par Vincent Schwendt -
Retrouvez plus de précision concernant la qualification aux JO







               
Mots clés : maxime huscenot, jeux olympiques, paris 2024, réunion, tahiti, portugal, france, surf, équipe de france | Ce contenu a été lu 2290 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs