Surf - Article région # 2 : La Vendée Vérole !

Pastu nous fait partager sa vision de ses terres vendéennes

- @oceansurfreport -

A la rédac de Surf-Report, nous avons décidé de faire un petit tour des régions françaises afin de vous faire partager le charme de chaque coin de paradis de notre bel Hexagone. Deuxième étape de notre périple : la Vendée. Le petit département est depuis longtemps un endroit réputé pour sa diversité de vagues et sa culture locale conviviale. Greg Pastusiak, le plus connu et le plus titré des surfeurs vendéens nous offre sa vision de l'évolution du surf « ventre à choux ».

Fiche signalétique Vendée :

Chef lieu : La Roche sur Yon

Population : 630 000 habitants

Superficie : 6 720 km² 

Longueur de côtes : 255 km dont 140 km de plages

Point culminant : Saint-Michel-Mont-Mercure avec ses 290m

Spots les plus connus : La Sauzaie, Budbud

  

OSR : Salut Pastu, peux tu te présenter brièvement pour les internautes de Océan Surf Report ?

Gregory Pastusiak : Pastusiak Gregory, 37 ans, 4x champion de France, Vice champion d'Europe EPSA, vainqueur Quiksilver pro junior européen, 4e au WQS 5 star de Newquay?. ! Premier surf à St Gilles croix de vie en 1987, Membre du team Quiksilver depuis l'âge de 14 ans, Quiksilver qui continue toujours de me suivre à ce jour. Mon second métier, j'ai un magasin « POINTBREAK SURF SHOP » à St Gilles, dans lequel je mets à profit tout mon savoir en technique pour conseiller les gens ! (J'en profite pour annoncer que le shop sera bientôt en ligne : www.pointbreak-surf.com).

 

OSR : Tu as été le premier surfeur vendéen à te distinguer en compet. Peux-tu nous raconter tes débuts ? J'imagine que vous n'étiez pas 50 à l'eau ? Comment as-tu appris ?

GP : Il est vrai qu' à mes débuts il n'y avait qu'une poignée de surfeurs, mais à l'époque il y avait Mr Bordron et quelques amoureux du surf qui avaient créé une association qui nous avait permis à Sylvain Grégoire et moi même d'apprendre à nous mettre debout sur une planche à la Grande Plage de St Gilles?. ! 2 ans plus tard, je participais aux Championnats de France scolaires à Lacanau où il y avait tout le sport-étude présent...! J'ai fini vice-champion de France scolaire et c'est là que tout a commencé quand Mr Pierre Agnés, PDG de Quiksilver (à l'époque team manager) m'a repéré et pris dans le team Quiksilver ! J'ai alors commencé à voyager, à faire des compets en Australie et à devenir le seul surfeur à faire des résultats internationaux et qui ne venait pas du sud ouest de la France (le berceau du surf Français) !

 

OSR : Depuis tes débuts le surf a évolué et la Vendée a beaucoup changé. Comment as-tu vécu l'évolution du surf en Vendée ? As-tu vu une grosse différence en termes d'ambiance, de fréquentation, de niveau entre hier et aujourd'hui ?

GP : Depuis mes débuts le surf a beaucoup changé! Quand j'ai débuté, j'ai l'impression que la culture du surf était beaucoup plus présente, il y avait les frères Jamboux et toute une équipe originaire des Sables d'Olonne qui avait déjà à l'époque un très bon niveau? ! Aujourd'hui avec l'explosion du surf (et tout ce qui va avec), on voit beaucoup de gens « qui n'ont même jamais pris une vague » qui arrivent dans le milieu pour diverses raisons sans réel intérêt pour le surf et l'évolution des jeunes, ce qui parfois ne contribue pas à faire aller les choses dans le bon sens?bref!! Pour ce qui est de l'ambiance à l'eau, j'ai surfé pas mal d'endroits où il y avait « du localisme » et je trouve que la Vendée reste un endroit super cool, mis à part quelques prises de bec les jours de tout petit surf sur les pics avec un peu de monde?les choses se passe bien dans l'ensemble !

 

OSR : Qu'est ce que tu aimes dans cette région ? Toi qui a voyagé un peu partout dans le monde, quel regard portes-tu sur la Vendée ?

GP : La Vendée regorge de spots tous différents les uns des autres ce qui permet de surfer par toutes les conditions avec encore des journées de surf entres potes sur des bons spots, ce qui est rare dans beaucoup d'endroits. Après, il est vrai que la Vendée manque de vagues plus consistantes et il existe une génération de jeunes qui malheureusement sont confrontés à des conditions de surf trop faciles et manque parfois de lucidité quant à ce qui se passe dans le monde du surf et de la compétition. Cela est dommage car aujourd'hui mis à part Tristan Guilbaud (qui n'est quasiment plus ici) et moi-même?je n'ai encore pas vu quelqu'un sortir du lot et faire un résultat sur une épreuve WQS ou autre?Côté féminin, il y a eu Marie Dejan qui a prouvé que le surf vendéen pouvait aussi exploser chez les filles et il y a maintenant Lucie Milochon (qui vient d'être acceptée au Pôle Espoir) devrait faire parler elle aussi de la Vendée. Mais il ne faut pas oublier qu'il y a aussi pas mal de très bon free surfeurs entre st gilles et le sud Vendée en passant par les Sables d'Olonne?. !

 

OSR : Et pour le futur ? Comment vois-tu ça ? De plus en plus de monde à la « sauz » et une jeunesse décomplexée ?

GP : Toujours difficile de prédire l'avenir, c'est sûr qu'il y aura de plus en plus de monde à l'eau et j'espère que les jeunes continueront à prendre du plaisir et s'éclater dans les vagues car je pense que le meilleur moyen de percer en surf si l'on doit percer, c'est de s'éclater avant de vouloir coller des stickers sur sa board.

 

OSR : Racontes-nous ton meilleur souvenir en Vendée, ta meilleure session ?

GP : J'en ai plein, mais il y a toujours ces journées qui arrivent 3 fois l'an où tout est parfait, le vent, la taille, la marée, les amis?.. ! Hé bien l'année dernière nous avons eu une session extraordinaire à 4 ou 5 dans l'eau sur une vague de roche?.qui restera gravée !! « Y'a pas que la Sauzaie en Vendée »

 

OSR : Pour finir fais nous rigoler un peu ? as tu une ou deux expressions vendéenne à nous faire partager ?

GP : Je pense que Tony Zoller  (amis des Sables d'Olonne) serait bien meilleur que moi en expression vendéenne mais je veux bien essayer !! (Demandez-lui un jour de vous chanter le rap chaumoix)

 

Petite interview rapido Vendée vu de l'extérieur :

 

Bretagne ou Charente ?

Scoop je suis chti !!

 

Jambon/mogette ou préfou ?

Jambon mogette

 

La sauzaie ou bud bud ?

L'un à marée basse, l'autre a marée haute?.donc quand c'est bon souvent les deux !!

 

Trouspinette ou Mareuil rosé ?

Rosé sans hésiter

 

Puy du Fou ou zoo des Sables ?

Puy du fou?

 

La côte ou le bocage ?

Il y a des vagues dans les marais?. ? Sinon?la côte !

 

La 7ème vague ou festival de Poupet ?

Joker !

 

Havana café ou Cotton club ?

Les deux et dans cet ordre là !!!

 

Source : Maxime 

Photo : Simon Léauté et Sylvain Guionnet : http://frogseye.tumblr.com/

 

 

Visitez notre Shop sur www.surf-report.com/shop

Encore plus de vidéos sur Océan Surf Report ? Cliquez ici ! 

 

Vous souhaitez envoyer vos photos, vidéos, surfaris, reportages, interviews, portfolio...écrivez à contact@surf-report.com.

 

Devenez Fan de la Page Facebook Ocean Surf Report.

Mots clés : article, region, #, 2, vendee, verole | Ce contenu a été lu 14427 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Conseils Voyages | Le 31/05/20...
En 7 étapes
Surf | Le 24/05/2014
Cinq destinations surf
Autres | Le 19/04/2014
Caractéristiques des spots
Jeu Concours
OCEAN & EARTH
Remportez une planche EZY Ocean & Earth !