Surf - Filmographie : Owen Wright

12 vidéos marquantes pour 12 années dans l'élite.

- @oceansurfreport -
© WSL

On ne vous apprend rien, Owen Wright va rejoindre les surfeurs retraités du CT. Ça ne fait pas très glamour dit comme ça, mais cette "maison de retraite" abrite notre Français Jérémy Florès, le triple champion du monde Mick Fanning ou encore l'Australien Joel Parkinson. Dit comme ça, ça donne de suite plus envie ! Ces surfeurs ont plus de 10 ans de carrière sur le CT et la plupart d'entre eux ont marqué l'histoire du surf à tout jamais. L'ainé de la fratrie Wright n'aura jamais été champion du monde, mais il aura porté sa pierre à l'édifice par ses divers exploits : 

- Il a passé douze saisons sur le CT, de 2010 à 2022 (mis à part 2020 à cause du Covid), en comptant l'exercice 2016 pour lequel il était qualifié mais sur lequel il n'a pu disputer aucune compétition suite à une grave blessure à la tête. Ajoutez à cela l'année 2013 où il n'a participé qu'à deux manches pour cause de blessure, au dos cette fois. Cela représente plus de 102 épreuves sur le Championship Tour ! Et dans ses dernières, l'Australien ne s'est pas contenté de faire de la figuration. 

- 20/20, ses deux totaux parfaits lors du Fiji Pro en 2015, une édition magique. 
7 fois dans le top 10 mondial à la fin de la saison. 
4 victoires : Quiksilver Pro New York 2011 ; Fiji Pro 2015 ; Quiksilver Pro Gold Coast 2017 Tahiti Pro 2019.
3e mondial, son meilleur classement à la fin de saison en 2011.
- 1 médaille de bronze aux Jeux Olympiques 2020, reporté à l'été 2021 à Tokyo. 
 

On serait presque déçu de ne pas le voir tenter la qualification pour les JO 2024 à Teahupo'o. Mais étant donné qu'il a vu sa carrière stoppée par le vicieux cut de mi-saison il y a 1 an de cela, à Margaret River, l'Australien préfère se consacrer à sa vie de famille et au free surf.

Néanmoins son sponsor et la WSL lui ont donné l'occasion de participer à sa dernière compétition, le Rip Curl Pro Bells Beach, épreuve où Mick Fanning avait aussi terminé sa carrière en 2018 (même si depuis, l'Australien a fait quelques réapparitions en tant que wildcard).
 
En hommage à sa carrière et pour le plaisir de vos rétines, nous avons réalisé un condensé de 12 vidéos marquantes de sa carrière, entre 2008 et 2023
 
2023 - Bryon Bay, Owen Wright à The Pass
 
 
 
Nous sommes en 2023 et cela fait trois jours que le cyclone Gabrielle agite The Pass à Byron Bay. Owen est bien évidemment le premier à se distinguer parmi les surfeurs. Malgré son départ, l'Australien prouve qu'il est encore en canne. On regretterait presque de ne pas le voir à Snapper Rocks en mai prochain pour les Challenger Series... 
 
>> Vidéo par Sean McVitty
 
2022 - Macaronis Resort 
 
 
Certes, on peut considérer cette vidéo comme une annonce commerciale plutôt qu'un vrai édit de surf. Néanmoins l'Australien, qui n'est pas omniprésent sur la vidéo, marque bel et bien ces apparitions à coups de tubes, de airs et de laybacks. On rêverait tous de partager une session avec Owen.
 
>> Vidéo par Macaronis Mentawai Surf Resort 
 
2021 - PRE JUEGO Owen Wright | Morgan Cibilic | Luke Swanson |
 
 
L'Australien revient avec une médaille de bronze des JO de Tokyo et nous sommes à l'aube du Corona Open au Mexique, la dernière épreuve de la saison régulière 2021 avant les play-off à Trestles. Petit rappel, il s'agit aussi de la dernière épreuve disputée par notre Réunionnais Jérémy Florès. La team Rip Curl réunit Owen, Morgan et Luke pour aller surfer quelques droites aux Mexique avant le début de l'événement.
 
>> Vidéo par Rip Curl 
 
2020 - Australie, One session With Owen Wright 
 
 
Bien que la saison 2020 fût annulée à cause du Covid, Owen semblait plus que prêt à montrer son talent. Ces images le prouvent en montrant une variété impressionnante de turns réalisés par l'Australien au cours de ses sessions d'entrainement. Un édit court mais intense, comme la saison des sportifs cette même année. 
 
>> Vidéo par mySURFtv
 
2019- Hawaii, Re-Writting the Story: Owen Wright Takes on Pipeline
 
 
Owen et Pipeline entretiennent une (très) longue relation, qui n'est pas sans heurts. À l'âge de 13 ans, il a eu sa première expérience sur le North Shore et sa première rencontre avec des grosses vagues. À 13 ans, il était déjà accroché. L'adrénaline, le frisson, la récompense... Il en redemandera toujours, même après certains crashs.
 
>> Vidéo par Rip Curl
 
2017- Congrats On An Epic World Title Run, Owen Wright 
 
 
 
Ceux qui ont suivi sa carrière le savent, Owen a eu un dramatique accident en 2015 à l'aube du Billabong Pipe Masters (ancienne ultime épreuve du calendrier de la WSL). Juste avant l'accident, il siégeait à la 5e place du classement et pouvait encore signer un titre mondial ou au mieux signer sa meilleure performance en termes de classement (3e en 2011). Mais la vie en a décidé autrement. Il ne terminera pas l'année 2015 comme prévu et l'année 2016 fut une année blanche pour lui. En revanche, il est revenu plein de bonne volonté et commence la saison 2017 avec une victoire à Snapper Rocks ! L'épreuve avait été remportée par sa soeur l'année précédente. À la fin de la saison, l'Australien finira 6e au classement général, pas mal pour un retour non ? 
 
>> Vidéo par Wsl & Rip Curl 
 
2015 - Owen Wright Fiji Pro Champion
 
 
Ce n'est certainement pas un édit, on vous l'accorde. En revanche, nous revenons sur l'une de ses plus grandes victoires. L'Australien s'est adjugé deux séries avec des totaux parfaits (20/20) et a eu plus de 16 points au total (maximum 20) dans 7 séries sur 9, on peut parler d'un sans-faute. 
 
>> Vidéo par Wsl & Rip Curl 
2015 - Bells Beach, Steely Winter Walls 
 
 
Si vous avez raté la dernière série d'Owen Wright à Bells Beach ou bien s'il n'a pas montré l'étendue de ses capacités (et on en doute), voici de quoi il est capable en free surf, à tête reposée et sans pression. On vous rassure, son backside peut être encore plus violent en compétition. 
 
>> Vidéo par Rip Curl 

2015- Afrique du Sud,Searching in South Africa 

Quasiment seul au lineup, l'Australien enchaine les tubes et les airs. Malgré la 4/3 et les chaussons, le soleil et son niveau réchauffent l'ambiance à l'eau. Plongez dans une immensité de turns backside, de airs frontside et de tubes à tire-larigot. 

>> Vidéo par Rip Curl 

2014 - Indonésie, Surfing is Everything Part 3

Si, Owen s'inscrit dans le trio Wright, il est aussi proche de son fidèle acolyte, Matt Wilkinson. Aussi grands l'un que l'autre, ils ont parcouru le monde ensemble, partagé des sessions, des séries et le même sponsor. Quoi de mieux que de voyager avec son meilleur ami à l'autre bout du monde, le tout payé par le sponsor. La preuve en images, juste en dessous. 

>> Vidéo par Jon Frank / Nick Pollet

2013 - France, A session with Owen Wright 

 
Nous arrivons sur les dernières vidéos et celle-ci n'est pas la plus impressionnante, on vous l'accorde. Néanmoins, nous faisons un petit clin d'oeil à Pauline AdoKyllian GuérinPV LabordeTitouan Boyer et Elliot Ivarra s'ils passent par là. Car oui, nous pouvons voir ces iconiques surfeurs français partager une session avec l'ainé des Wright qui, cette fois, jouait le rôle de grand frère avec les cadets du team. Et à l'époque il était déjà une source d'inspiration. 
 
>> Vidéo par Julien Turpaud
 
2008- Supertubos, Owen Wright Surfing
 
 
On finit cette filmographie avec l'une des plus anciennes de ses vidéos où l'Australien surfait à Supertubos. À 18 ans on voyait déjà tout le potentiel qu'il allait encore exploiter. Entre ses tubes, ses airs et ses manoeuvres, nous pouvons désormais assumer que dès son plus jeune âge son surf était déjà plus que complet. L'âge ne lui a fait prendre que du style et le Owen de 33 ans n'a rien à envier à celui de 18 ans. 
 
>> Vidéo par PVIDS09
 
C'est fini pour cette filmographie du géant australien et si vous êtes arrivés au bout et que vous en voulez encore, il suffit de demander.
 
>> + de contenus sur Owen Wright
>> Article par Vincent Schwendt        
                                          
Mots clés : owen wright, australien, wright, rip curl, surf | Ce contenu a été lu 1026 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs