Voyages - On part où ? Destination la Californie du Sud

Escapade au berceau de la glisse américaine.

- @oceansurfreport -

Avec la rubrique Surf-Report Voyage, retrouvez tous les mois un article dédié au voyage et à la culture du trip ! 

Située au sud de la côte ouest des États-Unis, en bordure de l'océan Pacifique, la Californie s'étend sur 1300km. Après avoir jeté un oeil à la Californie du Nord, il est temps de s'intéresser à l'extrémité sud. La région est riche en spots de surf de qualité : il y en a pour tout le monde. Beachbreaks, des reefbreaks et pointbreaks y cohabitent, aussi bien pour les débutants que pour les plus expérimentés.

Si vous ne comptez pas forcément surfer, pas de panique il y en a pour tout les goûts. Cette endroit est aussi très riche en visites culturelles, l'occasion de s'imprégner de la culture américaine avec Hollywood, les grands parcs d'attraction californiens, la tentaculaire ville de Los Angeles, la Death Valley, ou encore le parc du Yosémite... 

Pour un petit avant goût, découvrez cette vidéo de la surfeuse basque Pauline Ado, du côté de San Clemente il y a sept ans déjà. 

      
Infos pratiques

Capitale : Sacramento
Monnaie : US Dollar
Langue : Anglais
Durée de vol :  Un vol Paris-LAX dure 11h.  
Fuseau horaire : UTC-8 (9 heures de différence avec Paris)
Visa obligatoire : Non ( sauf si le voyage dure plus de 3 mois) En revanche, une autorisation électronique de voyage ESTA est à remplir.
Vaccins obligatoires : Oui. Pour entrer sur le territoire à date de parution de cette article, vous devrez fournir une preuve de schéma vaccinal complet (pour les adultes) et présenter un test virologique négatif au Covid-19 (PCR ou antigénique) réalisé pas plus de 24h avant le voyage. Ce dernier est aussi obligatoire pour les enfants. 

Jetée de Santa Monica


Quel budget ?

La monnaie est le dollar américain. À ce jour, 1$ est égal à 0,95€. Le meilleur moyen de paiement reste la carte bancaire, il peut donc être utile de vous renseigner auprès de votre banque afin de vous assurer de la compatibilité de paiement. Pour l'espèce, de nombreux bureaux de change sont présents dans chaque ville. 

Pour un voyage, le coût de la vie est légèrement plus élevé qu'en France côté restauration et logement... Néanmoins, on peut avoir de bonnes surprises ! L'essence par exemple coûte à ce jour en France 1,87€ (prix qui oscille entre 1,50 et 2,00€ ces dernières années) aux États-Unis, le prix est fixé à 0,89€ (varie entre 0,7 et 1,23€). 

Côté logement, un lit en dortoir coûte entre 25 à 35$. Les motels aussi vous accueille : comptez pour une nuit entre 95 à 115 $ pour une chambre double en saison et 200 $ dans un hôtel (attention la plupart du temps, les prix affichés sont hors taxes, il faut ajouter 9 à 15% sur chaque dépense). Néanmoins, d'autres alternatives restent à votre disposition comme les locations d'appartements ou maisons pour plus de tranquillité, ou encore les campings pour les plus petits budgets baroudeurs. 

Quel moyen de transport ?

Pour s'y rendre depuis l'Europe, il vous faudra passer par la voie aérienne si le temps nous est compté. Le prix des billets d'avion varient en fonction des saisons. Comptez au bas minimum 500€ pour un aller-retour Paris-Los Angeles l'hiver et plus de 800€ pour le même service l'été. À noter, si vous voulez voyager avec vos planches, il est bon de contacter la compagnie avant de réserver votre vol pour savoir quels sont les tarifs spéciaux pour la prise en charge des boardbags. 

Sur place, le plus simple pour vous déplacer restera la voiture. De façon à être libres lors de vos déplacements tout au long du séjour, et d'explorer tout en variant les activités. De nombreux loueurs de voitures se situent proches des aéroports et proposent toutes sortes de véhicule : voiture, van, camping car... Les prix peuvent varier, il est donc jugé bon de comparer les tarifs avant votre arrivée.

Le van est une option prise par de nombreux surfeurs, une option prise par le duo Mountains and Coconuts il y a deux ans :



À noter, avant 21 ans (âge légal américain) il est quasiment impossible de louer un véhicule aux États-Unis. De plus pour conduire sur place, il faudra procéder à une demande de permis international avant votre voyage. 

Vous pouvez également privilégier les transports en commun, notamment le bus lors de vos déplacement en ville.



Quand partir ?

L'automne, l'hiver et le printemps seront les meilleures périodes pour visiter le berceau de la glisse américaine. Bien que l'été soit la période la plus propice en termes de météo, l'affluence y est très importante, ce qui pourrait perturber vos vacances (affluence sur les routes, plages ou encore à l'eau).

Partir en Californie pour les vagues c'est jouer à pile ou face : on peut tomber sur une semaine avec de très bonnes vagues d'1m50 chaque jour, comme une semaine avec des vagues de 50cm. Néanmoins en cherchant un peu, il existe toujours un endroit où la houle réserve des surprises. 

La température de l'eau est la même que dans le sud de la France. De juin à septembre elle oscille entre 18-24 degrés : 2/2 de rigueur. Pour la saison intermédiaire (mars-mai /octobre-novembre) une 3/2 suffira tandis que la 4/3 sera requise en hiver accompagnée des accessoires néoprènes (cagoule, chaussons, gants) pour les sessions les plus froides. 

Où surfer ?

Lower Trestles

Le célèbre joyau de la Californie du Sud n'est pas forcément un spot pour les débutant. Derrière son histoire, et les nombreuses compétitions qui s'y déroulent, Lower Trestles est synonyme de régularité et d'amusement. On y trouve une multitude de pics qui déferlent en droites ou en gauches. Victime de son succès, la vague est souvent très bondée, et vous n'êtes pas à l'abri de quelques taxes, particulièrement en saison estivale.



Huntington Beach

Probablement l'un des spots les plus connus en Californie, et ce grâce aux nombreuses compétitions comme la Vans Duce Tape ou encore l'US Open. Huntington est une « surf city » où tout tourne autour du surf. On y trouve un musée consacré au surf, des bars de surf, des surf shops, des cinémas surf et comme à Hollywood un « walk of fame » dédié au surf.

La plage se situe dans le comté d'Orange et est abritée par une jetée. Le spot est exposé à toutes les directions de houle possibles, de ce fait les vagues sont y sont donc très régulières tout au long de l'année. Ce spot est accessible aux débutants comme aux surfeurs aguerris. Selon les houles, il y a une multitude de pics en droite comme en gauche. Si vous surfez autour de la jetée attention en revanche à ne pas finir dans le pier ! Les colonnes de la jetée, bien qu'un challenge déjà relevé dans le passé, peuvent être très dangereuse et les accidents n'y sont pas rares. 


Rincon

Enfin un pointbreak ! Rincon définit le point-break californien classique. Proche de Santa Barbara et Ventura, la "reine de la côte" est une longue droite qui déroule dans une baie en forme de croissant, une véritable machine à vague. Ce spot est néanmoins très fréquenté, même si la population est généralement bien étendue avec les trois pics distincts (The Indicator, The River Mouth et The Cove). De la shortboard aux longboards, chacun peut y trouver son plaisir. 



Que faire les jours de flat ?

Bien que la liste des spots de surf ci-dessus soit loin d'être exhaustive, vous aurez l'occasion de découvrir une multitudes d'autres spots une fois sur place. Sur une semaine où les vagues s'enchaîneront, même si l'envie d'être à l'eau sera plus forte que vous, on vous conseille vivement de profiter de la culture américaine en Californie du Sud. Si vous êtes amateurs des grandes villes, visiter la tentaculaire Los Angeles pour ses monuments et boutiques et s'imprégner de la culture américaine est une idée. En recherche de nature, vous pouvez visiter le Parc du Yosemite, où les randonnées sont nombreuses et la vue majestueuse.

Parc National du Yosemite


Formalités administratives

Toutes les formalités et modalités pour aller sur le sol américain sont à retrouver sur service-public.fr

L'essentiel à retenir étant que pour les ressortissants de l'Union européenne et de la Suisse, il faut passeport en cours de validité, et pour un séjour d'une durée inférieure à 3mois un ESTA. Si vous restez sur le territoire californien au-delà de cette période, il faudra vous procurer le visa touristique B2.

> Pour approfondir : France DiplomatieOffice de tourisme californien
    
Mots clés : californie du sud, trestles, rincon, huntington beach, destination du mois | Ce contenu a été lu 4404 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 28/07/2022
"Quatre jours de surf parfait du lever au coucher du soleil."
Surf | Le 08/09/2022
Les dernières images de leurs entrainements avant la course au titre.
Surf | Le 06/05/2022
Des gauches, des droites, des airs et surtout de l'humour.
Jeu Concours
Vissla
Remportez une combinaison VISSLA 7 Seas !