Voyages - Destination : Cloud 9 vu par Tristan Guilbaud

"Cloud 9, c'est une vague world-class."

- @oceansurfreport -

Avec la rubrique Surf-Report Voyages, retrouvez des articles dédiés aux trips, à l'équipement ainsi que des conseils et des astuces.

On vous pose le cadre, prenez une des plus belles îles mondiales qu'est l'archipel des Philippines, ajoutez un reef qui projette une vague parfaite dans une eau bleue translucide, et vous obtiendrez Cloud 9

Tristan Guilbaud, le pro surfeur présent sur le QS et originaire de Saint-Gilles-Croix-de-Vie (Vendée), s'est retrouvé aux Philippines il y a trois ans pour participer au QS.3000 de Siargao aux côtés Paul-César Distinguin et Enzo Cavallini. Il nous raconte son expérience lors de son trip et la découverte de cette vague incroyable dans un cadre paradisiaque. 


L'atmosphère et les gens

"On peut sûrement comparer l'atmosphère de Cloud 9 à celle de Bali il y a 20 ans. Le même esprit sans le tourisme, même si l'on peut noter un accroît touristique. Ça joue sur l'ambiance à l'eau avec les locaux, ils ont une compétition internationale mais restent hyper cool et ouverts. On s'est fait des potes et nous ont même fait découvrir d'autres spots

C'est en train de se développer avec l'apparition de surf camps, alors qu'avant je pense que ça devait être plus roots. Ça rapporte du travail avec plus de tourisme, les locaux peuvent donner des cours aux étrangers et la compétition internationale prouve un réel niveau philippin."


L'ambiance et les locaux

"Pour accéder au spot, il faut garer son scoot et ensuite marcher sur un ponton où une cabane a été construite sur le reef depuis des années. Le cadre est clairement idyllique, c'est magnifique à regarder. On posait nos affaires dans la cahutte pour pouvoir regarder tranquillement cette vague parfaite déferler

Particulièrement à Cloud 9, il y a un petit crew de locaux de jeunes et moins jeunes avec une bonne culture surf qui commence à être présente. Si tu respectes, il n'y a aucun soucis, ils ne vont pas t'emmerder. Après forcément, ils prennent les bombes et c'est normal." 


La pratique du surf et les spots 

"C'est des îles qui regorgent de spots avec un nombre impressionnant de vagues. Pour une île avec un tel potentiel, la culture surf reste peu développée par rapport à Bali. Il ne faut pas avoir peur d'aller explorer en scoot, à la balinaise, notamment le nord de l'île. Il ne faut pas s'imaginer non plus trouver une vague vierge mais après 30 minutes de route on peut trouver son petit spot protégé. C'est principalement du reef même s'il y a quelques beachbreaks. Quand on était à Cloud 9 pour la compète, il y avait une taille parfaite avec 1,5m : perfection !"

Les paysages

"On est surtout resté autour de Cloud 9 pour se gaver et profiter des vagues. C'était pas l'objectif principal que d'aller visiter mais on a pu explorer en allant surfer au nord. J'ai également entendu beaucoup de bien sur d'autres îles autour des Philippines." 

Lire ou relire :

Destination : Peniche vu par Maxime Castillo
Destination : Newquay vu par Théo Julitte
Destination : Le comté de Noosa vu par Cornélius Accoh

Réservez votre séjour plongée avec "Dive Trip Adékua" !
Mots clés : tristan guilbaud, cloud 9, siargao, philippines | Ce contenu a été lu 3850 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 24/02/2021
"C'est une vague qui a du potentiel", a déclaré Tristan Guilbaud.
Surf | Le 17/01/2021
De la Vendée à l'autre bout du monde.
Région | Le 03/01/2021
Didier Piter, Vincent Duvignac, Tristan Guilbaud, Kyllian Guérin... Les témoignages exclusifs des acteurs d'une journée historique, hier dans les Landes.
Jeu Concours
FCS
Jouez et tentez de remporter un jeu d'ailerons et une housse FCS !