Bodyboard - Au Portugal, Pierre-Louis Costes cultive l'art de l'instant présent

C'était au début du mois de décembre.

- @oceansurfreport -

Le Portugal, il le considère comme sa deuxième maison. "Je réside ici depuis près de 10 ans. Et je peux dire que ma carrière de bodyboardeur s'est développée de la meilleure manière possible, grâce à ma famille mais aussi à tous les gens qui habitent ici et m'ont fait sentir chez moi dès que je suis arrivé", avait avoué Pierre-Louis Costes sur les réseaux sociaux.

Si les temps ont bien changé pour le bodyboard français depuis l'instant précis où Pierre-Louis recevait sa toute première planche comme présent à l'hiver 1999, sa passion et son enthousiasme sont restés fondamentalement intacts. "Le bodyboard existe encore, et d'une manière forte'', nous avait-il confié cet été lors de son passage dans les Landes.

Aussi, son engouement pour le voyage n'a pas changé. Même si PLC a dû se réinventer. Comme c'était le cas pour le court-métrage "Peninsula". En octobre dernier, accompagné d'Isabela Sousa et de Tristan Roberts, le double champion du monde partait à la redécouverte de la péninsule Ibérique, un territoire qui se partage entre deux pays : l'Espagne qui en occupe la plus grande partie, et son pays d'adoption, le Portugal.

Alors oui, 2020 n'aura été l'année rêvée pour personne. Mais malgré ce chamboulement radical, celui qui est considéré par ses pairs comme l'un des meilleurs bodyboardeurs de la planète s'est libéré de chaque contrainte pour profiter de l'instant présent. Et aussi se perfectionner sur les trésors qui entourent son domicile. Comme lors de ces deux sessions filmées au tout début du mois de décembre, près de chez lui.

Réalisation : Antonio Saravai pour SenNoSen.com

    
Mots clés : pierre-louis costes, bodyboard, portugal, décembre, covid, coronavirus | Ce contenu a été lu 2870 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Bodyboard | Le 03/02/2021
"À vrai dire, j'ai détesté le premier hiver à Hawaii..."
Bodyboard | Le 04/01/2021
PLC se confie sur son actu, son postulat sur le contexte actuel du bodyboard français et son regard sur une communauté qui ne cesse de s'affirmer.