Surf - Madère : vers les vagues de l'île aux fleurs

Dans "Sunflower", un aperçu des spots selon Arran Strong.

- @oceansurfreport -

En avril dernier, on découvrait le personnage d'Arran Strong, un jeune de 23 ans qui porte bien son nom. Ce dernier, porteur d'une maladie génétique rare depuis l'enfance, a souffert de ses effets en 2018. Victime d'épilepsie à l'eau, il avait dû couper avec le surf pendant plus d'un an. Mais loin de rester au lit, le surfeur né en Espagne de parents anglais s'est mis au triathlon et a été jusqu'à compléter un half-Ironman en 2019. De retour à l'eau, il était au cœur du court-métrage "The Strong Man" de Ricardo Pina, publié plus tôt cette année.

Aujourd'hui, le résident du Portugal revient au devant de l'écran dans "Sunflower" un edit qui retrace son dernier voyage à Madère. Et même dans des conditions pas toujours idéales, Arran a pu placer ses manœuvres et développer son approche du surf non loin de la maison.

> Vidéo par Joao Carmo

>> Lire ou relire  : ''The Strong Man'' - La leçon de vie d'Arran Strong

    

     
Mots clés : arran strong, madère | Ce contenu a été lu 2886 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 07/10/2021
Dans Sunflower II, le résident du Portugal charge sans sourciller.
Surf | Le 06/04/2021
Derrière son large sourire, ce surfeur atteint d'un déficit en Alpha-1-antitrypsine dissimule un passé douloureux.
Environnement | Le 11/08/2021
Si plusieurs vagues de l'île ont déjà été impactées par des projets de construction, aujourd'hui c'est au tour de celle de São Vicente.
Jeu Concours
Quiksilver
Remportez une combinaison 4/3mm et deux autres pièces de la nouvelle capsule Mongrel Tongue