Surf - Au lac Érié, un mois d'octobre pas comme les autres

Imprévisible.

- @oceansurfreport -


C'est le moins profond des cinq grands lacs d'Amérique du Nord. Mais le lac Érié, avec ses courants et ses haut-fonds, est tout sauf une étendue d'eau paisible. Celui qui fait partie des cinq Grands Lacs d'Amérique du Nord mesure 388 km de long, d'ouest en Est, sur 92 km du Nord au Sud s'étend sur 25 700 km2 et présente 1377 km de rives. Soit assez pour abriter de nombreux spots. Et grâce à sa faible profondeur de 19 mètres en moyenne, il reste imprévisible.

Si la pratique singulière du surf dans la région des Grands Lacs implique des conditions climatiques plus que barbares, des prévisions changeantes, des séries qui balayent dans tous les sens à cause d'une période de houle très courte et une eau douce qui procure une flottabilité limitée, elle est devenue, au fil du temps, une passion pour de nombreuses âmes.

En ce mois d'octobre à Elco Beach, au nord-est du lac Érié, ils étaient une dizaine à profiter des conditions pleine de promesses. L'occasion pour le réalisateur Mark Glasbey de faire voler son drone et garder un souvenir de cet automne pas comme les autres.

Carte des Grands Lacs d'Amérique du Nord.

Réalisation : Mark Glasbey

   
Mots clés : ontario, lac érié, grands lacs d'amérique du nord, lac, amérique du nord | Ce contenu a été lu 4786 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Pédagogie Météo | Le 25/11/202...
Entretien avec le surfeur français expatrié à Rochester, dans la région des Grands Lacs d'Amérique du Nord.
Pédagogie Météo | Le 28/10/202...
La quête de la vague (im)parfaite par excellence.