Surf - ''Primitive'' : À Tofino, le surf se vit à l'état brut

''La façon dont on a vécu ici, au début, c'est quelque chose qu'on ne veut pas perdre.''

- @oceansurfreport -


Le dernier court-métrage du jeune réalisateur québécois Ben Lalande raconte l'histoire de la famille Bruhwiler, considérée comme pionnière de la culture surf à TofinoGisele Bruhwiler s'est installée sur cet Eden sauvage et enclavé de Colombie-Britannique (Canada) lorsqu'il n'était qu'un minuscule village de pêcheurs.

Si les années ont passé et que ce lieu austère situé sur de la côte ouest de l'île de Vancouver a connu une relative mutation, notamment du point de vue du tourisme, le mode de vie de cette mère de famille est resté identique. Là où la nature est encore maître des lieux, Gisele a élevé ses enfants et ses petits-enfants en leur inculquant des valeurs de tolérance, de respect pour l'océan. Elle ne surfe pas, mais a encouragé ses descendants à le faire, notamment Kalum.

''La façon dont on a vécu ici, au début, c'est quelque chose qu'on ne veut pas perdre."

Réalisation : Benoit Lalande (@benn) avec Nate Laverty (@natelav) & Ben Gulliver (@bengulliver)

      
Mots clés : canada, tofino, colombie-britannique, bruhwiler, gisele bruhwiler, vancouver island, surf | Ce contenu a été lu 2501 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 19/02/2021
Un voyage au bout de la solitude, dans un froid glacial.
Région | Le 23/09/2020
"Des vagues comme ça, ça n'arrive que deux ou trois fois dans l'année."