Waterman - Adriano De Souza, le capitaine et la tempête

Forca, Equilibra, Amor.

- @oceansurfreport -

  

"Je m'appelle Adriano De Souza, plus connu sous le nom de mineirinho. On m'appelle aussi ‹ capitaine ›". De Souza est le premier d'une lignée de surfeurs brésiliens qui a mis le feu au monde du surf ces dernières années. Point de repère du surf brésilien, le pro a pris sa retraite à la fin de la saison 2021.

À cette occasion, Red Bull Surfing revient sur le parcours de l'athlète. "Ce court-métrage de 11 minutes fait revivre le rêve d'Adriano, né dans une favela de Guarujá, sur la côte de São Paulo, jusqu'au sommet du surf professionnel."

Sa première board, c'était un cadeau de son frère. "Combien cela coûte-t-il de rêver ? Pour Adriano, tout a commencé avec R$30 et l'envie de fendre l'eau" raconte Red Bull Surfing au sujet de ses débuts. S'en suivent des compétitions nationales, le tour Junior et le QS. À force de travail et à la recherche de résultat le Brésilien rejoint le CT. 


Sur le Tour, il fait face à la suprématie de Kelly Slater des années durant. Son objectif, pourtant, il ne le perd jamais de vue : le titre de champion du monde. Et peu importe qui est en face de lui, il se fie à sa propre vision du sport :  "le surf c'est juste toi, ta board et la mer".

Alors qu'il prend ses marques sur le CT, Adriano se blesse. Son ligament latéral le garde hors de l'eau pour une partie de la saison. Dans le même temps il perd un ami cher, Ricardo Dos Santos. De ces épreuves de la vie il reviendra avec un tatouage, et surtout un mental acéré, basé sur trois mots : Forca, Equilibra, Amor. 

Ses efforts, son focus et son obsession seront récompensés en 2015, quand il devient champion du monde et Pipe Master champion cette année-là. Adriano a d'ailleurs été le premier Brésilien à remporter une étape à Pipeline.  

Suite à une grosse blessure en 2018, le surfeur commence à penser à la retraite, alors qu'il est immobilisé à domicile une année durant. "Je suis bien arrivé, je veux bien partir" conclut-il finalement au sujet de sa décision. 

Le court métrage montre les hommages rendus par Kelly Slater, Gabriel Medina, Italo Ferreira, Yago Dora, Miguel Pupo et d'autres athlètes au Surf Ranch la saison dernière, lorsqu'ils ont concouru en portant le numéro 13 et le nom "De Souza" sur leurs maillots.

- Vidéo par Red Bull Surfing - Production MOL -

> Plus d'articles avec Adriano De Souza


   
Mots clés : adriano de souza, wsl, bresil | Ce contenu a été lu 1323 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Culture - Musique | Le 18/09/2...
Un film documentaire qui s'intéresse de plus près à ce phénomène sportif et culturel.
WCT | Le 18/05/2017
JJF toujours numéro 1 mondial
WCT | Le 10/04/2016
De Souza et Florence OUT