Région - ''Weird Waves'' : Dylan Graves explore la notion de ''tanker surfing''

À l'entrée du port de Galveston au Texas, quand de gros navires passent, une vague se crée avec une cadence de déferlement régulier.

- @oceansurfreport -


Il avait déjà suivi le déferlement régulier d'une onde provoquée par le sillage d'un navire. C'était dans la précédente saison de "Weird Waves", une série qui met en scène Dylan Graves sur les spots les plus bizarres et étonnants au monde. Sur le fleuve Tage, entre les villes portugais de Barreiro et de Lisbonne, le Portoricain découvrait alors "Gasoline", une vague initiée par le passage d'un ferry. Et il a décidé de remettre ça.

Dans ce nouvel épisode, la fine équipe s'est envolée pour Galveston, dans le sud du Texas (États-Unis), afin d'explorer la notion de "tanker surfing", une manière de surfer dite "industrielle". À l'entrée du port, quand de gros navires passent, selon la marée, la trajectoire des bateaux, leur vitesse et leur taux de remplissage, une vague se crée avec une cadence de déferlement régulier.

Dylan rencontre alors le capitaine James Fullbright, qui a lui-même inventé l'expression "tanker surfing", et raconte les prémices et l'évolution de ce drôle de processus.

Voir ou revoir le premier épisode de la saison : 

Épisode 1 : ''Weird Waves'' : Dylan Graves expérimente le surf de nuit

Réalisation : Vans

      
Mots clés : cargo, navires, texas, états-unis, weird waves, vague artificielle, dylan graves, surf, surfing | Ce contenu a été lu 5808 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Environnement | Le 05/02/2014
Un cargo échoué à Anglet